« Du vin pour des dieux et des hommes : le vin dans le monde antique. » (le 24 janvier à 16h par Régine Bigorne, Conservateur au Musée d’Aquitaine)

bacchus-d74e8.jpgLa culture de la vigne, mère du vin remonterait à l’époque néolithique. Dès 6000 avant notre ère le vin fut produit en quantité. En littérature il en est trouvé témoignage dans : l’épopée de Gilgamesh, la Bible, l’Iliade, l’Odyssée. En Gaule, Phéniciens et Grecs introduisent cette culture au VIème siècle avant notre ère, dans les régions de Port –Vendre et Marseille. Les Romains étendent celle-ci à la vallée du Rhône et au 1er siècle en Aquitaine .

Très vite le commerce du vin devient très important entraînant échanges d’idées et de relations sociales. Le vin est indissociable de la fonction sacrée : son image se confond avec celle des dieux. Il est un don divin avec le culte de Dyonisos, dieu grec complexe, étrange, et redoutable au culte exigeant. Il est associé aux cultes juif, et chrétiens mais aussi aux fêtes, repas familiaux. Il scelle une entente.

Conférence à Sauveterre sous l’égide du Comité d’Animations Culturelles le 24 janvier à 16 heures, salle Sottrum de la mairie, conférence animée par Madame Régine Bigorne, conservateur au Musée d’Aquitaine.

Entrée libre et gratuite.
Accessible pour les personnes à mobilité réduite.

Lire un autre article à ce sujet sur ce blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.