Economie viticole, des raisons d’espérer…

Syndicat_005.JPG

Négociants et producteurs d’AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur étaient réunis à Beychac et Caillau, ce mardi après-midi, pour analyser et commenter la dernière campagne (2010-2011) de production et de commercialisation des vins de nos AOC.

Pour l’ensemble des AOC de la Gironde, on constate :

  • Les contrats d’achat vrac sur 12 mois, à fin octobre 2011, sont en progression de 167905 hl (+11%).
  • Les prix moyen du vrac en Bordeaux Rouge se redresse (917€/tonneau).
  • Les sorties de chai sur 12 mois, à fin août 2011, sont en progression de 10% (5,55 Mhl). La hausse des sorties se pousuit tirée majoritairement par les mises réalisées par la propriété. Elle concerne toutes les AOC.
  • Les exportations dépassent 2 millions d’hectolitre, sur 12 mois, à fin août 2011 (2,03 Mhl / +24%). La dernière fois que cela était arrivé, c’était en janvier 2004. Si la hausse est principalement liée aux pays tiers, notamment la zone asiatique, elle s’observe sur l’ensemble des principaux pays clients.

Notons que la Chine et Honk-Hong confirment leur place de 1er client export de nos AOC, et de la Gironde, avec une progression annuelle, depuis maintenant 10 ans de +100%…

Syndicat_006.JPG

A lire à ce sujet sur ce blog :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.