François Fillon écrit au 1er Ministre au sujet de l’affaire « Anna ».

Anna.jpgSur l’affaire « Anna », Manuel Valls avait promis une enquête rapide, «dans un délai maximal d’un mois». Deux mois après les révélations du FIGARO le 5 mars, sur l’histoire d’Anna, cette jeune Russe qui a raconté avoir subi des pressions de la police des Yvelines pour espionner les «Veilleurs» et la Manif pour tous, le ministère de l’Intérieur a enfin accepté de communiquer au Figaro les conclusions de l’enquête de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) sur le traitement de son dossier de naturalisation. Des conclusions qui ne satisfont personne… La Manif pour tous, comme l’opposition, réclame «une clarification rapide».

Dans une lettre à Matignon, François Fillon menace de saisir le Défenseur des droits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.