François Fillon : « Je fais le pari de l’agriculteur sarthois qui laboure, qui sème et qui, après, récolte. »

Couverture_Valeurs_actuelles_18-06-15.jpg

Candidat à la primaire de la droite et du centre, François Fillon continue de tracer sa route. Malmené dans les sondages, l’ancien premier ministre n’en continue pas moins de dérouler son programme et a choisi “Valeurs actuelles” pour relancer sa campagne.

  • Sur la situation des chrétiens d’Orient : « A cinq heures d’avion de Paris on égorge, on vend des femmes sur des marchés, on détruit des églises. La cause des chrétiens d’Orient, c’est celle de la liberté, de la tolérance. » … « La défense des chrétiens d’Orient passe par une large alliance internationale contre l’Etat islamique en Irak et ses complices. »
  • Sur notre politique étrangère : « Le général de Gaulle avait déclaré en 1944 que « pour la France et la Russie être unies, c’est être fortes, se trouver séparées, c’est se trouver en danger ». Cette formule est toujours valable aujourd’hui. »… « Il y a une forme d’emprise des Etats-Unis sur l’Europe qui n’est plus acceptable et qui ne correspond plus ni à l’état des forces ni à la réalité du monde. »… « A travers la suprématie de leur monnaie, les Américains exportent et imposent leur législation Il est hors de question pour la France de ratifier le traité transatlantique en l’état. »… « La politique étrangère de François Hollande est opportuniste et court-termiste. Elle n’a pas de vision et contribue à affaiblir l’influence française dans le monde. »
  • Sur la politique intérieure : « Ce qui est certain, c’est que le quinquennat est fini. François Hollande est dans une situation politique où il est incapable de faire des réformes structurelles. »… « La formule habituelle en France est « il faut faire rêver les Français. » David Cameron, lui, ne fait pas rêver les Britanniques mais il apporte des réponses concrètes. »
  • Sur les primaires et son projet : « Je défends un projet unique à la fois dans la force du changement et dans la méthode. » … « Si vous vous contentez de promesses floues, vous n’aurez jamais la légitimité pour réformer puissamment. » … « Sans un effort de vérité, la France continuera sa glissade. » … « Je n’ai pas d’autre objectif que de gagner la primaire et de mettre en oeuvre une politique de rupture dont le maître mot sera la liberté. » … « Sans doute que je ne suis pas totalement audible aujourd’hui, mais je fais le pari de l’agriculteur sarthois qui laboure, qui sème et qui, après, récolte. »

Lire l’interview

1 commentaire pour “François Fillon : « Je fais le pari de l’agriculteur sarthois qui laboure, qui sème et qui, après, récolte. »”

  1. Les immigrés qui arrivent par centaines sont presque tous musulmans. Pourquoi ne vont-ils pas dans les pays musulmans ?

    Egypte, Tunisie, Algérie , Maroc , Arabie , Jordanie , les Emirats , qui ont les richesses du pétrole ? Parce que on les ferait travailler !

    Ici on les loge , les nourrit et les soigne gratis ( l’AME pas abolie ici ) Ils sont polygames et vont vouloir d’ autres mosquées .

    Le gouvernement va leur construire 10 centres d’ accueil comme était Sangate , pour 10 000 personnes ! Ce n’est que le début ! Ils ne sont pas vaccinés et apportent des maladies . Parmi eux des terroristes de Daech qui a promis de nous envahir !

    La Hongrie construit un mur comme l’ Amérique à sa frontière mexicaine . La France s’ apauvrit , est trop laxiste , on leur paye tout alors que beaucoup de nos retraités vont aux restos du coeur et pas de mutuelle, nos usines ferment , les ouvriers sont au chômage . Le gouvernement se vend aux musulmans pour des voix aux élections . Ceux qui font l’autruche le regretteront .

    Quel pays de MERDE !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.