François Hollande demande « des efforts » financiers aux collectivités locales (LE POINT)

Le président de la République s’est rendu vendredi aux états généraux de la démocratie territoriale. Il a rappelé aux élus des collectivités locales que le rétablissement des comptes publics était sa priorité.

Lire la suite

1 commentaire pour “François Hollande demande « des efforts » financiers aux collectivités locales (LE POINT)”

  1. Rentrée difficile pour les collectivités locales et les Présidents Socialistes des Conseils Généraux et Régionaux !

    En effet, après avoir, pendant 5 ans, crié à hue et à dia contre la politique de Nicolas Sakozy et de François Fillon, après avoir accuser le gouvernement de « faire les poches » des collectivités, après s’être plaint du « gel des dotations » de l’Etat aux collectivités locales… , le gouvernement socialiste qu’ils soutiennent annonce une « mise à contribution » des collectivités locales pour rembourser la dette de l’Etat.

    Le silence des Présidents d’exécutifs est assourdissant, comme le silence d’un enfant que l’on vient de prendre en flagrant déli de mensonge !

    Sans surprise, le gouvernement vise une baisse de 2,25 milliards d’euros des dotations aux collectivités sur 2013-2015, pour contribuer au redressement des comptes publics.

    Croissance ?

    Alors que l’exécutif n’a cessé d’affirmer qu’il comptait énormément sur les communes, communautés de communes, départements et régions pour relancer la croissance, et l’économie, -80% de l’investissement pubic est réalisé, aujourd’hui, par les collectivités locales- c’est au contraire, une cure d’austérité qui s’annonce.

    Cette mise à contribution à venir survient alors que Mme Lebranchu vient d’admettre que «30 départements sont en grande difficulté» financière, à cause de la hausse des dépenses sociales. Notamment à cause de l’APA créée par le gouvernement Jospin sans qu’elle ne soit jamais financée.

    Mais les départements n’ont pas obtenu de réponse au sujet du « fonds d’urgence » annoncé par le Premier ministre pour résoudre les difficultés financière des dits départements.

    Le président François Hollande s’est engagé à ramener le déficit de 4,5% de la richesse nationale prévus pour 2012 à 3% en 2013, puis à 0% à la fin du quinquennat en 2017, y voyant une question de « souveraineté » de la France.

    Comme dans les dépenses de l’Etat, il y a notamment 100 milliards de dotations aux collectivités locales, rien d’étonnant à ce que le Président leur demande de crontribuer à due concurrence. Mais cela, les Présidents d’éxécutif socialistes, ne l’avaient pas imaginer. Ils pensaient que le budget de l’Etat est comme le tonneau des danaïdes : qu’il se remplit au fur et à mesure qu’on le vide !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.