François, Jean-Marc, Pierre, Paul, Jacques … et nous.

Jean-Marc doit économiser 100 €uros. Mais au lieu de cela, pendant l’été, il dépense encore 200 € de plus… Il doit donc trouver 300 €uros… Il va donc voir François… François dit à Pierre et à Paul : « Jean-Marc a besoin de 300 €, partageons en 3 : 100 €uros pour lui, 100 €uros pour Pierre et 100 €uros pour Paul ! »

Résultat : Jean-Marc doit toujours trouver 100 € d’économie, et il fait payer ses dépenses supplémentaires à Pierre et Paul ! Et quand on lui demande : « Comment vas-tu faire pour trouver 100 € », il répond : « Je m’engage à ne pas dépenser plus ».

Il y a fort à parier qu’après avoir taxé Pierre et Paul cette année, il faudra taxer Jacques l’année prochaine !

Mais Jean-Marc explique que François a dit qu’il ne faut pas avoir peur. Que lui, il n’aime pas les riches, donc les riches paieront.

Mais pendant qu’il disait cela les quelques riches présents ont quitté la pièce. Il y en a même, ne sachant pas si ils étaient riches où pas, qui sont partis, car il sentait bien que François ne les aimait pas. Il n’en restait qu’un qui s’appelait Bernard. Alors François se retourna et dit avec un grand sourire « Bernard va payer » ! Mais Bernard répond : « Je ne peux pas payer, car depuis quelques minutes, je suis Belge ».

Voyant que Bernard était Belge, François se retourna vers tous ceux qui l’avaient soutenu jusque là : il y a avait là des sportifs, des stars du cinéma, des auteurs, des intellectuels… Tous étaient d’accord pour que les riches payent plus. Mais sous certaines conditions. Eux-même étaient riches, mais pas des riches comme les autres : ils gagnaient beaucoup d’argent, mais moins souvent, donc ce n’était pas pareil.

Et puis la plupart n’habitaient plus en France : l’un était à Monaco, l’autre à Genève, le troisième au Etats-Unis, … ils étaient donc dans l’impossibilité de payer, un peu comme Bernard. Ils en étaient désolés pour François et Jean-Marc.

Un an plus tard, François demanda donc à Pierre, Paul, Jacques de payer l’addition !

Et Pierre, Paul, Jacques, … C’est nous !

A lire sur ce blog d’autres histoires, d’autres nouvelles et d’autres fables :

Une fable chinoise :

Des histoires plus « technologiques » :

1 commentaire pour “François, Jean-Marc, Pierre, Paul, Jacques … et nous.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.