G20 : Le Président Hollande trébuche sur la mise en place d’une taxe sur les transactions fiancières.

François Hollande a donc trébuché. Avant même la fin du sommet -le premier du genre pour lui -, notre président a été contraint d’avaler son chapeau sur plusieurs de ses priorités : la mise en place d’un secrétariat permanent du G20 et, surtout, sur la taxe sur les transactions financières, dont il avait fait l’une de ses priorités. Avec Nicolas Sarkozy, la France ne se serait pas laisser faire ! C’est sans aucun doute la différence qu’il y a entre un Président « normal » et un Président « extraordinaire » ! Il faudra nous y faire.

Lire l’article des Echos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.