Gironde : La présidente d’Alerte aux toxiques condamnée à verser 125.000 euros pour atteinte à l’image des vins de Bordeaux.

C’est un premier revers pour l’association Alerte aux toxiques, dont la présidente était poursuivie par l’interprofession pour dénigrement des vins de Bordeaux. Ce jeudi, le tribunal de Libourne a condamné Valérie Murat à verser 100.000 euros de dommages et intérêts au conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB) et 25.000 euros à cinq des 25 autres plaignants (châteaux, viticulteurs, syndicats d’appellations, négociants). Elle devra aussi retirer, dans les quinze jours, tout article portant atteinte à la réputation des vins de Bordeaux sous peine de s’acquitter d’une astreinte qui s’élève à 500 euros par jour.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.