Gironde numérique, internet, NTIC etc…

Hier en séance au Conseil Général, Anne Marie Keiser nous faisait part de l’avancement du dossier Gironde Numérique. J’en profitais pour lui faire part des problèmes du groupe d’opposition avec l’e-communication au CG33. Vous trouverez ci joint la lettre adressée en octobre 2005 au Président Madrelle à ce sujet.

Monsieur Philippe MADRELLE
Président du Conseil Général de la Gironde
Hôtel du Département
Esplanade Charles-de-Gaulle
33074 BORDEAUX CEDEX

Bordeaux, le 6 Octobre 2005

Monsieur le Président,

Je viens par ce courrier vous faire part de mes difficultés à communiquer avec les services de notre collectivité via les moyens modernes de communication.

En effet, à plusieurs reprises, des membres de notre administration m’ont fait savoir que les messages qu’ils envoyaient à mon adresse personnelle n’aboutissaient pas et leur revenaient avec un motif de non-distribution.

Le service informatique contacté a répondu que c’était à cause des « pare-feu » et que certainement mon ordinateur comportait trop de virus… Je dois vous dire, Monsieur le Président, que mon ordinateur est équipé d’un anti-virus et que je travaille énormément par Internet. Jamais un e-interlocuteur n’a eu de souci pour m’adresser un message, qu’il soit de gauche ou de droite … D’ailleurs, je ne crois pas qu’il y ait à ce jour de clivage politique entre les ordinateurs !

J’ai appris incidemment que les Conseillers Généraux qui le souhaitent pouvaient disposer d’une adresse « @cg33.fr ». Aussi, afin de régler mon problème d’e-communication avec le Conseil Général, je sollicite de votre part, Monsieur le Président, l’attribution d’une adresse e-mail @cg33.fr telle que, par exemple : Y.damecourt@cg33.fr.

Par ailleurs, j’ai également appris que l’on avait mis à disposition de certains Conseillers Généraux (le groupe PS aurait reçu des orinateurs, mais le PC, ni l’UMP…) un ordinateur portable. Si cela est possible, je souhaiterais disposer, comme mes collègues, d’un tel équipement.

Avec une adresse e-mail et un ordinateur portable, je vous suggère de m’envoyer l’ensemble des documents que je reçois actuellement par la poste, via Internet (dossiers, revues, invitations …). Depuis 1 an, j’ai dénombré environ 1000 envois émanant du Conseil Général à mon attention, dont 500 pourraient faire l’objet d’un envoi par mail. Vous voyez combien cette e-communication serait efficace tant du point de vue économique et que de celui du « Développement Durable » …

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de mes respectueuses salutations.

Yves d’Amécourt.

2 commentaires sur “Gironde numérique, internet, NTIC etc…”

  1. Au-delà de ce problème interne au CG de Gironde, n’y aurait-il pas opportunité, de la part de ce même CG, à mener une action d’information auprès des Maires et Conseillers du département pour que les communes, notamment celles de l’Entre-Deux-Mers, soient toutes dotées de l’ADSL, en attendant le dégroupage, ce qui est loin d’être le cas actuellement ?

  2. Le but de la création de Gironde Numérique (voir article précédent sur mon blog) est de couvrir, à terme, les zones blanches, en installant des autoroutes de l’information et des boucles locales sur les zones délaissées. Votre communauté de commune a-t-elle adhéré à Gironde Numérique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.