Hier soir le RELPA accueillait Philippe Bilger

Chers amis,

Après Bruno Retailleau, Agnès Verdier Molinié, Jérome Fourquet et Jean Lassalle, avant Jean-Christophe Fromantin, nous recevons aujourd’hui Monsieur Philippe Bilger.

Ce rendez-vous a été annulé deux fois. La première à cause des grèves ou des intempéries qui empêchaient les TGV de rouler vers Bordeaux, la seconde à cause du confinement dû à la crise du coronavirus.

Nous voilà ce soir ensemble. Je le remercie de sa venue. Nos échanges seront suivi d’une séance de dédicace.

Philippe Bilger a été Juge d’instruction, puis avocat général, il est resté au service de la justice pendant près de quarante années. Il est connu notamment pour avoir été avocat général à la cour d’assises au sein de la cour d’appel de Paris. Il est l’auteur de nombreux ouvrages qui constituent à eux tous un témoignage précieux de notre temps.

Philippe Bilger représente l’accusation notamment aux procès de Christian DidierFrançois BesseBob Denard et Émile Louis

En 2004, il est avocat général au procès de Maxime Brunerie, qui a essayé de tuer Jacques Chirac.

En 2009, Philippe Bilger représente le ministère public au procès relatif à l’affaire « du gang des barbares ». Ses réquisitions sont dans l’ensemble suivies par la cour, notamment en condamnant le principal accusé à la peine maximale.

Il  intervient fréquemment sur des sujets politiques ou de justice, dans les médias et sur son blog. Sa liberté de parole, son franc parlé, sa sincérité nous sont chers. C’est un pourfendeur de la pensée unique. Il nous incite à prendre position. Il nous engage à « penser par nous-mêmes », qui est le graal de la condition humaine.

Le jour où nous penserons tous la même chose c’est que nous ne penserons plus rien. Notre devoir dans une période où les opinions nous sont servies sur un plateau, prêtes à consommer, notre mission et, au contraire, de permettre à chacun d’avoir sa propre opinion !

Sa forte présence médiatique et ses positions qu’il qualifie lui-même  de « réactionnaires » lui attirent de nombreuses hostilités, et de tout aussi nombreuses adhésions.

Nous avons besoin de Philippe Bilger !

Philippe Bilger défend les peines plancher. Il défend aussi la suppression du juge d’instruction à condition qu’elle soit assortie d’une réelle indépendance structurelle du parquet, estimant que cette réforme permettrait de « sortir d’une justice d’autorité pour entrer dans une justice de contradiction et d’explication. Toujours ce fil rouge, cette cohérence.

Au nom de la défense de la liberté d’expression il s’oppose à la loi Gayssot et soutient Éric Zemmour avant son procès pour diffamation raciale et appels à la discrimination et à la haine raciale.

Il tient un blog sur la justice et les faits de société depuis 2005, “Justice au singulier”.

Depuis 2013, il a sa chaîne YouTube, Philippe Bilger les soumet à la question, où il fait des entrevues de fond avec des personnalités du monde intellectuel, du monde de la politique et du monde des arts.

Depuis janvier 2020, il anime une émission mensuelle sur Fréquence protestante, intitulée “Philippe Bilger les soumet à la question“.

Il y reçoit des personnalités politiques comme Ségolène Royal, du monde des médias comme Didier Maïsto, patron de Sud Radio [archive], et de la culture comme Philippe Grimbert ou encore Michel Onfray.

C’est aujourd’hui à notre tour de soumettre Philippe Bilger à la question !

J’espère que de votre part, pour ce magistrat hors-norme et sans langue de bois, elles seront nombreuses !

Vive la liberté d’expression !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *