Il y a des élus qui parlent beaucoup d’ouverture pendant les campagnes électorales… Et qui ont bien du mal à la mettre en pratique sur le terrain !

Je tiens a rassurer les habitants de Coirac qui pensaient que notre canton n’avait plus de Conseiller Général… J’ai bien été invité le 7 juillet à Coirac. Le Maire de Coirac a simplement oublié de signaler ma présence sur le carton d’invitation… Cela arrive régulièrement, dans deux communes du canton de Sauveterre-de-Guyenne.

Vous pouvez trouver les montants de participation du Conseil Général de la Gironde à ces travaux en cliquant sur ce lien

16 commentaires sur “Inauguration à Coirac”

  1. Votre bilan sur le canton Monsieur le Vicomte est nullissime. Vous ne faites rien.
    Si J oubliais vous serrez les mains emmbrassez les femmes allez aux baptemes communions enterrements etcetc
    Je comprents tres bien votre deception de ne pas etre invite .
    Si vous etiez moins demagogue……….

  2. Cet oubli habituel est bien évidemment un pied de nez à notre conseiller général, et donc à la démocratie .

    Quels enfantillages !

  3. Nous avons la haine au profond.
    Une haine fondamentale de la hierarchie et des cons du quotidien et du fatal.
    Et aussi des aristocrates qui jouent les republicains.

  4. Yves d'Amécourt

    Il faut relire l’histoire René, au lieu de la réécrire …et il faut éviter du juger les gens sur leur nom, leur couleur de peau ou leurs origines !

  5. Faut pas vous vexer, Monsieur le Vicomte.
    Avez-vous été invité à l’enterrement de votre ami, le brillantissime Dubourg ?

  6. SDLP, le salaire est lucratif pour ce soutient continu au magicien sorti des poignées de mains !

    il faudrait renouveler la garde privée , elle s’use….pensez vous que la cour privée de votre mentor
    s’est aperçu à ce point de son absence sur le ‘bristol .

    Pauvre France …………….

  7. L’absence de notre conseiller général sur le bristol n’est pas grave en soi.

    Le plus grave, c’est le comportement de la cour privée du mentor de René, Paul et l’Alphabet qui se plait à oublier de le mentionner. Et cela n’est pas respectueux de la démocratie.

  8. Merci à SDLP de rassurer la quiétude de ma nuit.. personne n’avait remarqué l’absence de l’absent sans sa risposte personnelle !
    Voir le nom des vrais dirigeants est plus important pour tout le monde .Heureusement que La Député était convoquée , Monsieur le Maire risquait la perpétuité si cela était arrivé au papy Dubourg……parlons en du respect de la démocratie..attendons la suite ..ça commence seulement !!!

  9. Pour couper court, Monsieur d’Amécourt.
    Faites nous le bilan de votre mandat.
    Vos interventions, vos démarches et surtout les subventions départementales que vous avez obtenues personnellment pour votre canton.
    Nous sommes impatients !!

  10. N’ayez cher Jean Rene le bilan de Monsieur le Vicomte ne vous prendra que qeulque secondes ilest inexistant.Par contre la lite des enterrements et autre ceremonnie ou va Monsieur le Vicomte est impressionnante.

  11. Si je peux me permetre un conseil tres cher Vicomte lorsque vous detenez une procuration de vote verifiez la avant vous paraitrez moins ridicule.J’ai failli mourir de rire,rassurez le ridicule ne tue pas.
    Amicalement

  12. marrant cette gueguerre anonyme entre pseudo alphabétique. Je ne sais pas qui est RENE ou ABCDEF mais SLDP c’est Sophie de la PERAUDIERE;

    Et je vous laisse deviner qui c’est.

  13. C’est un peu "Secret Story" sur ce blog …Mon "secret" est découvert !
    Enguerrand, je vous offre l’apéritif quand vous voulez !

  14. « Jean-René », »Paul »

    Pensez vous réellement qu’un conseiller général puisse « apporter personnellement » une subvention à son canton ? C’est une vision bien particulière de la politique!!!! Disons une vision d’un autre âge… Dans les faits, l’assemblée plénière adopte un règlement d’intervention, ce réglement une fois adopté, doit être appliquer sans discrimination sur tout le territoire, et ce , quelque soit la couleur politique du conseiller général du dit territoire. Le conseiller général, sur son territoire, est le représentant de la collectivité, même si il siège dans l’opposition.Voilà comment je vois et conçois ma mission. L’impôt vient de tous les citoyens, il ne vient pas de la majorité départementale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.