La FNSEA se réjouit de la mise en place de la TVA Sociale.

Le président de la FNSEA, Xavier Beulin, s’est félicité lundi de la mise en place d’une TVA sociale, annoncée la veille par le président de la République et destinée à restaurer la compétitivité française, tout en regrettant qu’elle arrive « un peu tard ». « Nous avons été entendus sur ce point et cela doit permettre de nous rapprocher des coûts salariaux des principaux pays concurrents au sein de l’Union européenne », a-t-il déclaré. « On peut regretter que tout cela arrive un peu tard », a toutefois ajouté le patron du syndicat.

Depuis plusieurs années, le principal syndicat agricole demande une TVA sociale pour doper la compétitivité du secteur agricole et agroalimentaire français face à des concurrents comme l’Allemagne qui ne cessent de lui grignoter des parts de marché. La TVA sociale prévoit une exonération des charges familiales patronales, qui permettront une baisse du coût de travail, contre une augmentation de la TVA (de 1,6 point de 19,6% à 21,2%). Cette mesure concernera les salaires compris entre 1,6 et 2,1 fois le Smic.

(source AFP)

A lire à sujet sur ce blog :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.