La passionnante vie d’une aristocrate berrichonne d’après ses livres de comptes

Afficher l’image source
« Je croyais trouver une aristocrate enfermée dans son milieu, je découvre une femme libre. Il lui arrivait même de porter la culotte alors que c’était interdit par l’église »

Nicole Ovaere-Raudet édite un livre sur la vie d’une aristocrate du Cher au XVIIIe siècle, Marie-Magdelaine Agard de Champgrand. Et cette vie est toute entière issue des livres de comptes tenus par Marie-Magdelaine, année après année, de 1773 à 1804.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.