« La vie de sacrifices des producteurs laitiers » (Sud-Ouest)

Un an après la grève du lait, coup de projecteur sur un secteur qui souffre toujours. À Gornac, l’éleveur Michel Possamaï raconte son quotidien qui, tous les matins, commence avec la traite de 5 h 30.

Lire l’article d’Olivier Escots dans Sud-Ouest

A lire aussi sur ce blog, un article toujours d’actualité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.