L’abbaye de Blasimon sera bientôt protégée des crues de la Gamage

Abbaye_00.jpgC’est un problème séculaire qui est en passe d’être réglé à Blasimon… En effet, depuis que la Gamage a été détournée de son lit pour alimenter les moulins, un problème se posait à chaque « Gamageade » ! La Gamage sortait alors de son lit et rejoignait son lit naturel. Lit naturel qui arrivait dans le choeur de l’abbaye ! Une première partie de travaux vient d’être réceptionnée, la seconde partie sera réalisée en suivant.

Quelques mois après mon élection comme Conseiller Général du Canton de Sauveterre de Guyenne, le Maire de Blasimon, Rodolphe Struck, m’avait interpellé à ce sujet : « Lorsque la Gamage sort de son lit, elle retrouve son lit naturel et un flot d’eau vient inonder le choeur de l’Abbaye ! »

Or l’Abbaye a été restaurée dans les années 90 et cette restauration a couté quelques 750 000 €.

Nous avions alors réuni toutes les administrations concernées par le problème : la DDAF, la DDE, la Police de l’Eau, le Conseil Général de la Gironde, l’OTEM, la DRAC, l’ABF, Le Syndicat des Bassins Versants (SIBV) de l’Engranne et de la Gamage … afin de trouver une solution.

Une vidéo de la crue réalisée par Jeannot Beney a permis de faire prendre conscience à chacun de la réalité du problème : dans notre région, le sous sol est constitué d’une succession de couche de roches clacaires, et de couches d’argile. Les roches calcaires, prisonnières entre deux couches d’argile, se fissurent et laisse passer l’eau. Au fil du temps, des galeries et des rivières souterraines se sont formées en réseau (le Karst). Lorsqu’il pleut beaucoup, le Karst se charge en eau par les pertes et les cahuges, puis se déverse dans les rivières par les résurgences. Il y a alors un grand flot d’eau et les rivières débordent ou quittent leur lit. Ces phénomènes sont bien connus dans le Sud-Est de la France : à Sommières lorsque le Vidourle déborde on appelle ça une « Vidourlade », à Alès lorsque le Gardon déborde on appelle ça une « Gardonnade »… A Blasimon, à intervalle régulier nous avons une « Gamageade » !

En 2006, la décision a été prise de faire réaliser une étude pour dimensionner l’ampleur du flot. Ainsi, nous pourrions en déduire la quantité et la qualité des ouvrages à réaliser. Il avait même été envisagé de se servir du Lac de Blasimon comme tampon pour limiter les crues. Le Syndicat fut désigné comme Maître d’Ouvrage.

Cette étude a été réalisée en 2007 par le Cabinet Marsac-Bernède et financée par le Conseil Général de la Gironde, la Commune de Blasimon le SIBV et la Réserve Parlementaire de Philippe Dubourg. Une fois terminée, cette étude a précaunisé un certain nombre de travaux. Ces travaux ont été réalisés ces derniers mois sous le mandat de Daniel Barbe, le nouveau Maire de Blasimon, sous la Maîtrise d’Oeuvre du SIBV, déléguée au Cabinet Marsac-Bernède. Les travaux sont financés par la Commune de Blasimon, l’Etat et le Conseil Général de la Gironde.

Le première tranche a été réalisée par l’Entreprise AUDEBERT & FILS.

Abbaye_01.jpg
Un barrage a été réalisé afin de canaliser l’eau vers le pont qui passe sous la route départementale. Ce barrage est habillé de pierre, afin de donner l’aspect depuis la route d’un muret.

Abbaye_02.jpg
Un remblais a été réalisé le long de la route départementale.

Abbaye_04.jpg
Le lit naturel de la Gamage a été agrandi, un remblais a été réalisé afin de protéger l’Abbaye et un enrochement a été posé pour résister à la force des flots lors de la crue.

Abbaye_03.jpg
Il reste à agrandir le pont, sous la route départementale. Ce chantier commence dans les prochains jours et sera réalisé par l’entreprise STR.

Abbaye_05.jpg
Les Iris, dérangés pendant les travaux ont repris leur place !

Lire aussi sur ce blog : Le moine ne sauvera pas l’Abbaye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.