« Le Mouvement de la Ruralité à la conquête de la Nouvelle-Aquitaine » (ARL)

De gauche à droite : Eddie Puyjalon, Jean Lassalle et Yves d’Amécourt. (photo libre de droit)

Il y a les frontistes, les socialistes, les républicains, les marcheurs, les écologistes… Et, il y a aussi les défenseurs des campagnes. Le « Mouvement de la Ruralité » s’est invité dans la course aux Régionales. Plus que deux p’tits mois pour convaincre. Convaincre qu’il faut, avant tout, défendre les territoires qui ne sont pas urbains ou périurbains. Défendre le rail, la route, les petites entreprises, les commerçants et les artisans, mais aussi les agriculteurs. Eddie Puyjalon est tête de liste. Il se verrait bien assis à la place du Président RoussetYves d’Amécourt, ancien maire de Sauveterre-de-Guyenne et conseiller régional sortant, est tête de liste en Gironde (Alain Merly pour le Lot-et-Garonne). Nous l’avons rencontré. Enjeux du scrutin, programme, campagne sur fond de Covid-19. Entretien. 

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.