Le Parlement européen vote contre la libéralisation des droits de plantation :

Les députés européens ont pris position contre la libéralisation des droits de plantation dans le cadre d’un vote en séance plénière ce jeudi 23 juin, en faveur du rapport Albert Deß sur le futur de la PAC après 2013. Ils considèrent que la Commission européenne « devrait envisager de proposer le maintien des droits de plantation dans le secteur viticole». Après la position récente de 11 Etats membres, c’est un nouvel acteur de poids qui demande à la Commission de revenir sur la décision prise en 2008.

Pour Riccardo Ricci Curbastro, EFOW (la fédération européenne des vins d’origine) : « la Commission européenne doit prendre en compte la position des élus du Parlement européen et inscrire au plus vite à l’ordre du jour une proposition législative en faveur du maintien des droits de plantations ».

Selon EFOW, la position des Etats membres et du Parlement européen doit être traduite par une nouvelle proposition législative dès 2011. Dans le cadre de la politique agricole, rappelons que depuis le traité de Lisbonne, le Parlement Européen est co-décisionnaire alors qu’il ne l’était pas en 2008 quand la décision de supprimer les droits de plantation a été prise.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.