Le porte parole de l’UMP

Frederick_Lefebvre.jpgPlus le temps passe, moins je me sens en communion de pensée avec le porte parole de l’UMP, Frédéric Lefebvre. Pour tout dire, même si je lui reconnais un certain talent, je n’ai jamais été en communion de pensée avec le porte parole de l’UMP !

Comme je le dis souvent : « je n’appartiens pas à l’UMP, mais je m’en sens co-propriétaire ». Et bien il y a des jours où il me semble que le « porte parole » ne porte pas la parole de la co-propriété !

Je reconnais un certain talent à Frédéric Lefebvre. Il est indéniable qu’il a un style. Ce n’est pas le mien, mais après tout, chacun son style! Le problème c’est que le porte parole de l’union, doit représenter l’union… Ce n’est pas le cas de Frédéric Lefebvre. Frédéric Lefebvre est un franc-tireur, un conseiller de talent, pas un parte-parole!

Lorsque Frédéric Lefebvre s’exprime sur le sujet du travail pendant les « arrêts maladie » ou les « congés de maternité », comme il est le porte parole de l’union, on pourrait penser qu’il s’agit d’une proposition de l’UMP. En fait il n’en est rien, c’est une proposition de Frédéric Lefebvre !

La confusion est totale, lorsque le Secrétaire Général de l’UMP, qui plus est, ancien Ministre des Affaires Sociales, vient à son secours…

Et puis le feu s’éteind, lorsque Nathalie Kokiewsko-Morizet, au nom du gouvernement, explique que cette question n’est pas à l’ordre du jour. A côté d’elle, le Premier Ministre lève les yeux au ciel, on arrive à lire ce qu’il pense dans la bulle imaginaire qui se forme au dessus de sa tête : « Où est-ce qu’ils sont aller chercher ça ! ». Comme si de telles propositions pouvaient arriver dans le débat ainsi, de manière impromptue, sans passer par les fourches codines du dialogue avec les partenaires sociaux.

Un porte parole, franc-tireur, suivi au débotté, par le Secrétaire National. Non décidément, notre mouvement populaire, manque d’un président ! Lorsque la décision de supprimer le Président de l’UMP avait été proposé au vote des délégués nationaux, j’avais voté contre.

1 commentaire pour “Le porte parole de l’UMP”

  1. Si Xavier Bertand avait été Président de l’UMP, il aurait peut-être agit de la même façon ?

    Le problème est-il un problème de structure du mouvement ou un poblème de tempérament des hommes qui sont à sa tête ?

    J’ai voté pour la décision de supprimer le Président de l’UMP et je suis d’accord avec vous : le Secrétaire National et le Porte Parole ont un devoir de réserve concernant leurs avis et idées personnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.