Le prix de l’immobilier

Prix de l’immobilier: le début 2008 «confirme les tendances enregistrées depuis maintenant quelques mois, à savoir une stagnation des prix de l’immobilier, voire une légère baisse»

Au mois de mars 2008, dans les plus grandes agglomérations françaises (16.292.748 habitants répartis sur 817 communes), les prix des appartements ont diminué de 0,39%, et les prix des maisons ont augmenté de 0,12%.

Les taux de négociation sont restés stables, et les délais moyens de transaction inchangés. Ces données, issues du calcul de l’indice PAP des prix de l’immobilier, montrent que le début 2008 «confirme les tendances enregistrées depuis maintenant quelques mois, à savoir une stagnation des prix de l’immobilier, voire une légère baisse. Les variations annuelles des prix, tant sur le marché des appartements que sur celui des maisons individuelles, ont définitivement marqué le pas et quelques signes de baisse apparaissent.»

Selon les auteurs de l’indice, «le niveau des prix immobiliers doit encore s’ajuster à la capacité d’endettement des acquéreurs, la tendance à la baisse des taux – les taux des prêts immobiliers ont baissé de 0,55 % depuis juillet 2007 – et les mesures de déduction des intérêts d’emprunts devraient permettre un atterrissage en douceur des prix.» Pour accéder à l’inice PAP. L’indice au 1er avril 2008 a été calculé sur la base de 12.218 transactions enregistrées dans l’ensemble des huit premières agglomérations françaises au cours du mois de mars 2008.

Cet article est paru sur Maire-info le 08/04/2008

en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.