Le RMI repart à la hausse…

Le nombre d’allocataires a baissé de 4% entre septembre 2007 et septembre 2008, mais, selon Martin Hirsch, la tendance s’est inversée depuis.

Le nombre des allocataires du RMI (revenu minimum d’insertion) a diminué de 4% entre septembre 2007 et septembre 2008, pour sétablir à cette date à 1,13 million de foyers, selon une étude de la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (drees) publiée hier jeudi.

Mais le haut commissaire aux solidarités actives Martin Hirsch avait souligné début novembre que cette tendance s’était inversée en septembre dernier en raison de la crise économique, avec pour ce mois une hausse de 1% du nombre de rmistes : +10.000.

L’étude de la drees indique qu’au troisième trimestre de juin à septembre, la baisse du nombre d’allocataires a été de -0,8, mais elle ne précise pas l’évolution pour le seul mois de septembre. «La conjoncture se répercute avec un certain retard sur le nombre de personnes susceptibles d’avoir recours à ce minimum social», expliquent les auteurs de l’étude. «ce décalage peut expliquer en partie la poursuite de la baisse des effectifs du rmi ce trimestre, malgré la détérioration du marché du travail», ajoutent-ils.

Au 30 septembre 2008, environ 14.000 foyers étaient inscrits dans le dispositif rSa (revenu de solidarité active) dans les départements qui l’expérimentent actuellement.

Le rSa remplacera le rmi, ainsi que l’api (allocation parent isolé) et les mesures d’intéressement à la reprise du travail, au 1er juillet 2009.

Fin septembre, on comptait environ 164.000 bénéficiaires d’une mesure d’intéressement, dont 84.000 payés au titre du rmi.

Par ailleurs, le nombre de bénéficiaires de contrats aidés contrat d’avenir ou contrat CI-RMA, a baissé de 9,8% en glissement annuel à fin septembre, pour sétablir à 69.000. Leur nombre était resté stable au cours des quatre trimestres précédents.

Pour accéder à l’étude de la drees

Cet article est paru sur Maire-info le 12/12/2008

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.