Le RSA : c’est parti !

Le RSA est généralisé aujourd’hui. La Dordogne voisine est venue témoignée des expérimentations réalisées, car en Gironde, le Conseil Général a toujours refusé d’expérimenter cette mesure. Le RSA a pourtant été défendu par Gilles Savary, alors porte parole de Ségolène Royal, pendant la campagne présidentielle. Mais en Gironde, une bonne idée de gauche, mise en place par la droite, devient une mauvaise idée !

Ainsi, dans le numéro 81 du magazine Gironde, Philippe Madrelle argumentait : « ce n’est évidemment pas une solution pour aider les plus défavorisés qui vont se retrouver ainsi dans des situations de précarité à long terme » et le groupe socialiste d’ajouter, dans la tribune du numéro suivant : « véritable aubaine pour les employeurs nous le refusons catégoriquement ».
Pourtant, dans les colonnes de Sud-Ouest du 2 mai dernier, Gilles Savary, Vice-Président du Conseil Général estimait que le RSA « constitue une véritable révolution et apporte beaucoup de dignité en évitant une trappe à chômage, là où le RMI était une trappe à inactivité. Cela encourage les gens à travailler »…

Le résultat de ces atermoiements, est que la Gironde doit mettre en place un dispositif sans l’avoir expérimenté. Dommage.

Le temps est désormais à l’action. Et cette action, nous la soutenons !

Le Revenu de Solidarité active entrera en vigueur le 1er juin 2009 et bénéficiera à plus de 3 millions de foyers en France. Remplaçant le RMI, le RSA aura pour vocation d’accompagner le retour à l’emploi.

Le rSa comment ça marche ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.