Le Sauveterrois soutient les 4 français otages au Sahel depuis le 16 septembre 2010.

Saint-Martin-du-Puy-Otages-d-Arlit.jpg.

Hier soir à Saint-Martin-du-Puy, avait lieu une réunion publique avec des membres des familles des otages d’Arlit pour que la France n’oublie pas ses otages.

Vendredi une banderolle avait été posée à Dieulivol, dimanche à Gornac et Sauveterre-de-Guyenne, Lundi matin à Bordeaux. En tout, 11 communes de Gironde ont choisi de poser une banderolle cette semaine. Les banderolles seront retirées le jour de la libération des otages.

En savoir plus sur ce blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.