“L’écologie politique, un nouveau radicalisme à combattre” (Valeurs Actuelles)

Ici, un jeune couple écolo témoigne ne pas vouloir avoir d’enfant à cause de « l’impact des naissances sur le changement climatique » ! Là, un pédopsychiatre rapporte que de jeunes enfants lui sont adressés car ils ont « le sentiment d’être nuisibles sur terre » et rentrent dans une forme de dépression… Il y a quelques jours, Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent vouloir créer un délit d’écocide. A l’avenir, procréer sera-t-il un délit ? L’homme est-il vraiment nuisible sur terre ? Pourquoi et comment notre société diffuse-t-elle de telles abominations ?

L’écologie politique culpabilise l’homme au lieu de le responsabiliser et promeut la décroissance au lieu d’une croissance respectueuse de l’environnement et de l’humanité, dénonce Yves d’Amécourt, élu local, viticulteur et sylviculteur en Gironde, qui défend au contraire une écologie pragmatique, humaine et raisonnable. Tribune.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *