L’Europe et François Hollande : Tout ça pour ça ? par Alain Lamassoure, Président de la Commission des Budgets au parlement Européen.

Alain_Lamassoure_2.jpg François Hollande veut remettre en cause le traité qui est le pacte de confiance signé par 25 pays européens pour y introduire un mémorandum en quatre points. Tout ce qu’il propose est en place ou en cours d’étude ! Alors, faut-il vraiment ouvrir une crise de confiance majeure au cœur de l’Union européenne pour renégocier ce qui s’y fait déjà ?

1 – Créer des eurobonds pour financer les projets d’investissement à long terme…

La Commission européenne l’a proposé il y a un an. Le principe est acquis. On y travaille activement.

2 – Augmenter les prêts de la BEI.

Tout le monde en est d’accord, mais cela suppose d’abord l’augmentation de son capital propre, qui est souscrit par les vingt-sept Etats. Comment la France financera-t-elle sa participation ?

3 – Créer une taxe sur les transactions financières.

François Hollande rejoint ici la proposition conjointe de Nicolas Sarkozy et Angela Merkel. Les experts des vingt-sept pays et le Parlement européen y travaillent pour un premier tour de table au Conseil européen de juin.

4 – Mobiliser les reliquats des fonds structurels pour financer des projets plus efficaces.

C’est exactement ce qu’a lancé la Commission européenne depuis trois mois en envoyant sur place une mission d’assistance dans les huit pays les plus concernés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.