Notre mouvement a besoin de neuf !

Dans quelques jours aura lieu l’élection de notre Président départemental. L’élection souhaitée d’Alain Juppé doit être l’occasion de changer notre fonctionnement et de tirer les conséquences des deux derniers scrutins, élection sénatoriale et élection législative partielle.

Lorsque j’étais simple militant, je me plaignais du manque d’écoute de nos instances tant départementales que nationales. On m’avait dit alors : « on verra bien, si un jour tu y es, si tu changes les choses ».

Aujourd’hui, changer le fonctionnement de l’UMP est une exigence !

  • Nous avons besoin de comités de circonscription qui travaillent plus et qui soient plus écoutés par le bureau politique. Une pyramide repose sur sa base, pas sur sa tête.
  • Nous devons consulter plus souvent les élus locaux de l’UMP. Il faut qu’ils se réunissent plus souvent. Je propose que les Maires et les élus UMP de chaque Circonscription soit fédérés, qu’ils se rencontrent, qu’ils soient consultés, … et qu’au niveau du département ils aient une force politique dans les choix qui sont faits. Ces Maires sont à la fois adhérents à l’UMP et élus du peuple, ils ont une forte légitimité, nous devons conjuguer leurs talents ! Si ils sont consultés ils s’impliqueront plus naturellement sur le territoire pour défendre les décisions q’ils auront portées.
  • Nos élus, nos parlementaires, nos figures politiques doivent venir plus souvent dans les circonscriptions, et pas seulement au moment des élections. Nous avons tous besoin d’entretenir la flamme, nous avons tous besoin de comprendre ce qui se passe dans le pays. Les militants sont très exposés. Lorsqu’il y a une campagne on se montre, on se met au service des candidats… Et après, si les choses ne vont pas, les gens viennent nous voir pour nous demander des explications. Pour pouvoir en débattre il faut que nous comprenions ce qui se passe, les choix qui sont faits. Au niveau du département, toutes les circonscriptions n’ont pas la chance d’avoir un parlementaire…
  • L’UMP de la Gironde doit demain plus encore qu’hier être force de proposition à Paris et la Gironde doit être présente au Gouvernement ! Les Girondins ont toujours eu une façon différente d’envisager la France ! Cet esprit Girondin doit poursuivre sa route dans les plus hautes instances !

Pour faire tout cela il faut s’appuyer sur les nouvelles équipes élues dans les circonscriptions, sur le nouveau comité départemental, et constituer un bureau politique autour de notre Président avec une équipe renouvelée. Il faut des anciens et des nouveaux. Des anciens qui apportent leur expérience et des nouveaux qui apportent leur regard neuf !

Rendez vous le vendredi 12 décembre pour la première réunion du comité départemental nouvellement élu !

6 commentaires sur “Notre mouvement a besoin de neuf !”

  1. Entièrement d’accord avec chacune de ces propositions. J’en ajouterai une qui est d’avoir une communication rajeunie. Le marketing politique n’est pas forcément synonyme d’incompétence.

    Pour ce qui est de l’écoute et de la participation, j’ai fait partie d’un comité de la Fédé professionnelle commerce/industrie. Très riche en terme de débat et de propositions construites. Mais…rien de repris ensuite au niveau national. Les 650 km qui nous séparent de la capitale semblent être des sables mouvants absorbant tout ce qui vient de la province…

  2. Bravo pour toutes ces bonnes résolutions ! Les récents résultats électoraux prouvent que la concertation et les directives ne sont pas au point ! C’était couru d’avance que Mr FOULON perdrait ( merci Marie-Hélène…) C’est inadmissible que venant d’être élue, Madame la député-maire d’ ‘ARCACHON ait eu le droit de briguer le poste de sénateur, l’erreur commence là ! J’espère que cela servira de leçon et comme tu le dit,Yves, il n’y a pas qu’au moment des élections qu’il faut se montrer, les électeurs ne sont pas dupes, la preuve.

  3. Yves tu connais depuis longtemps mon sentiment sur le nécessaire rajeunissement de nos « actifs ». Il est navrant d’ironiser sur les éléphants du PS, quand on voit nos diplodocus et autres issus de la préhistoire, tenter d’imposer la loi des temps anciens! Oui la 8ième doit servir de leçon, même sans épiloguer sur le, la ou les responsables de cet échec retentissant.
    Vivement qu’Alain JUPPE reprenne les rênes avant la déliquescence complète de ce qui a été notre grand espoir de rassemblement de la droite.

    Mes vifs encouragements dans ton action ; c’est d’homme comme toi (et bien sûr de femmes qui auraient ton allant) que nous avons tous besoin.

    Courage – mais tu n’en manques pas – et bien amicalement.

  4. Quand on se moque de ses propres électeurs la sanction tombe! Etonnant de la part MH D’E qu’elle ne l’aie pas vu venir. Etait-il necessaire de confirmer que démocratie n’est pas dynastie ? Hé bien c’est fait. Mais je crains que, comme après un accident de la route dont on est témoin on lève le pied pendant dix Km puis on recommence. Alors à quand le prochain EGO? (je sais elle etait facile)
    Pour finir, je suis entièrement d’accord avec Gilcet

  5. Un"vieuxconseil"quiseréveille

    Vous parlez d’une pyramide posée sur sa tête: mais c’est un bel entonnoir, avec toute l’imagerie qui va avec ! !
    Quant à votre explication vinicole sur S-O de ce jour, alors là, chapeau bas, Monsieur l’Ancien Secrétaire du Syndicat des Bx ! Dommage que vous n’ayez pas inspiré le président actuel et son bureau car, en effet, quand les recettes (pécuniaires) faiblissent , conséquence de toute une collection de raisons inéluctables qu’il ne fallait pas ignorer VOLONTAIREMENT il y a déjà 20 ans (Trocard, Roumage, l’Aviateur et leurs acolytes), quand l’argent manque dans l’escarcelle, on n’augmente pas les frais de façon dangereuse et sûrement inefficace. Au contraire, on fait avec les moyens du bord comme réduire les rendements ce qui a TOUJOURS améliorer la qualité et non CHASSER toute une partie de la Grande Famille des Viticulteurs pour réserver le pactole à quelques copains du jour !
    Jeune Homme, je sais que tu me reconnaîtras, aprés une certaine réunion argileuse et nocturne dans ton canton! Aussi, je te souhaite « Bonne route » dans le long parcours que tu viens d’entamer !

  6. Je soutien totalement tout ce qui a été dit en particulier sur le renouvellement de nos instances et sur les blocages liés aux reponsables actuels plus préoccupés par leur intérêt personnel que l’avenir de notre mouvement; Il faut que les miltants aient plus de pouvoir et puissent faire entendre leur voix et pour cela il faut développer les réunions d’information et de prise de décision par les militants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.