Nous souhaitons augmenter le temps de travail au Conseil Général de la Gironde en passant à 35 heures (1607 heures annualisées)

Actuellement au Conseil Général, le temps de travail est annualisé. Il est de 1550,5 heures / an. Nous sommes donc en dessous de 35 heures par semaine (soit 1607 heures/ an). Ce temps de travail concerne tous les agents sauf les assistantes familiales et les marins (transports maritimes), soit environ 5500 salariés. Un retour au droit commun , c’est à dire 35 heures par semaine (1607 heures / an) représenterait autour de 190 ETP (Equivalent Temps Plein).

Le passage aux 35 heures sera une forte contribution à notre projet de non remplacement des départs à la retraite dans les 5 années qui viennent (soit 650 ETP). Seule solution, selon nous, pour faire face à la baisse des dotations de l’ETAT (- 85 M€ en 3 ans qui nous sont infligés par le gouvernement) sans augmenter la fiscalité.

Dans les négociations que nous engagerons avec les partenaires sociaux nous inclurons :

  • l’amélioration du taux de promotion (actuellement de 30%) ;
  • la titularisation de travailleurs précaires (actuellement 9% des effectifs) ;
  • l’instauration d’un dialogue sociale au Conseil Général ;

Les autres axes de travail pour atteindre cet objectif sont :

  • la mutualisation des services du Conseil Général à chaque fois que c’est possible avec ceux des EPCI, des Communes, de la Région ;
  • la décentralisation des services pour permettre un meilleur contact avec le citoyen ; plus de service public, moins d’administration publique ;
  • le travail au cœur de chacun des 125 métiers du Conseil Général pour diminuer la part administrative et augmenter le « cœur de métier » ;

Notre projet pour la Gironde

1 commentaire pour “Nous souhaitons augmenter le temps de travail au Conseil Général de la Gironde en passant à 35 heures (1607 heures annualisées)”

  1. Raymond Viandon

    Les agents du CG33 apprécieront ! Toutes vos attaques contre les fonctionnaires du CGal en disent long sur la considération que vous leur portez. C’est bien votre cynisme qui se révèle à travers tous vos écrits.
    Vous voulez vous emparer de la Gironde. Vous ne la méritez pas.
    Raymond Viandon – Ruch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *