Présidence de l’AMF : pourquoi nous soutenons la liste conduite par David Lisnard et André Laignel.

Afficher l’image source

Dans le cadre du renouvellement des instances nationales de l’Association des Maires de France, nous avons pris la décision de soutenir les listes d’unité et de rassemblement conduites par David Lisnard et André Laignel.

La raison de ce soutien est simple : nous souhaitons avant tout que l’AMF demeure une institution libre, crédible, indépendante de tout pouvoir, quel qu’il soit.

La forte proportion de maires sans étiquette, notamment de communes rurales et la composition transpartisane des autres élus figurant dans ces listes sont la preuve que la candidature de David Lisnard à la présence de l’AMF est guidée par la volonté de porter la voix de tous les maires, en dépassant les clivages politiques, géographiques, économiques et démographiques.

Maire de Cannes depuis 2014, après avoir été directeur de cabinet de Jacques Pélissard, Maire de Lons-le-Saunier et Président de l’AMF, également vice-Président de l’AMF depuis 2017, David Lisnard connaît aussi bien les problématiques liées à la gouvernance de notre association que celles auxquelles sont confrontés l’ensemble des maires, et notamment ceux des petites communes et des communes rurales.

Il saura faire entendre notre voix, dans une démarche pluraliste, avec la ferme volonté d’engager un dialogue loyal mais exigeant avec l’État pour défendre l’intérêt communal et une nécessaire nouvelle étape de
décentralisation.

Voilà pourquoi nous soutenons David Lisnard et l’ensemble de ses colistiers.

Pour une AMF au service de nos communes, rurales comme urbaines.

Pour une AMF modernisée, dynamisée, et fédératrice.

Pour une AMF indépendante, utile et constructive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.