Intervention d’Yves d’Amécourt
au sujet du plan Transports
à l’occasion de
l’assemblée plénière du Conseil Général le 27 juin 2005.

Monsieur le Président, Mes chers collègues,

Il y a quelques semaines les élus de notre région étaient invités à Langon à une réunion de concertation au sujet du nouveau plan transport du Conseil Général. Cette réunion étaient présidée par notre collègue Michel Frouin Vice Président du Conseil Général chargé des transports et de la sécurité routière et Max Jean-Jean, Conseiller Général, Président de la Commission Transport intermodalité et actions de sécurité routière.

Suppression de service public
Après une introduction nous annonçant que le plan transport qui sera mis en place en 2006, avait comme objectif de mieux déservir notre région, quelle ne fut pas notre surprise de constater que le tronçon Sauveterre-Targon (ligne 403), et la ligne Sauveterre-Langon (511) allaient être supprimées!

Voilà bien une incohérence dans la politique de votre majorité Monsieur le Président. A chaque fois que vous le pouvez vous vilipendez je cite : « les responsables du démantèlement des services publics » et là, concernant les transports en milieu rural vous vous rangez parmi eux!

Parlons de la Ligne 511 que vous souhaitez supprimer : les bus arrivent après le départ des trains!

Je suis d’autant plus interloqué par cette décision que depuis 1 an que je suis élu, je n’ai eu de cesse d’informer les services du Conseil Général sur les problèmes d’horaires de la ligne 511 de Sauveterre vers Langon.

En effet, les horaires actuels ne sont pas adaptés aux besoins. Cette ligne qui devait permettre aux usagers de prendre le Train (TER) de Langon arrive à Langon après le départ des Trains! Pas étonnant qu’elle soit peu utilisée! Or, c’est en se basant sur ce manque de fréquentation que le Conseil Général se propose de la supprimée!!!

Intermodalité et augmentation de la population
Ce qui pose problème, c’est que ce nouveau plan sera mis en place en 2006 pour une durée de 6 ans. Soit jusqu’en 2012. Or notre région accueille actuellement de plus en plus de résidents qui travaillent à Bordeaux ou dans la région Bordelaise. C’est justement au moment où notre population augmente que le Conseil Général décide de supprimer les transports! Alors qu’il faudrait, au contraire, les augmenter afin de faciliter l’accès à la CUB. Par ailleurs, les nouvelles gares de Tramways sont désormais accessibles, soit à l’extérieur de Bordeaux, soit à la Gare St Jean, ce n’est pas le moment de supprimer les liaisons!

Modification des Horaires et Communication
Plutôt que de supprimer les lignes, je proposai donc d’en modifier les horaires afin qu’elle soit adaptée aux horaires des trains et des tramways. Pour qu’elles soient plus et mieux utilisées je proposai qu’une bonne communication soit faite pour informer les citoyens de l’existence de ces lignes et du changement des horaires.

Lors de cette réunion nos collègues nous ont dit, ne vous inquiétez pas, cette une première réunion, nous allons en reparler ensemble. Et voila qu’aujourd’hui vous proposer de voter ces suppressions ! Pour nous c’est NON ! Nous défendons le service public en milieu rural, et nous les défendrons en nous appuyant sur votre propre « phraséologie » : « un citoyen du monde rural a les mêmes droits qu’un citoyen du monde urbain ».
….
Réponse de Michel Frouin : « Il ne s’agit pas d’une suppression de services public, mais d’une optimisation »
….
Intervention de Philippe Madrelle : « Vous pouvez toujours demander au Premier Ministre de remettre en route les chemins de fer dans le canton de Sauveterre. »

Le plan transport a été adopté à la majorité par le groupe Socialiste et le groupe Communiste.

1 commentaire pour “Sauver les lignes”

  1. Eternel retour : à quoi sert le service public "made in PS", local ou d’État ? à stabiliser sa base electorale et accessoirement à justifier sa paye en empoisonnant l’administré, en écrasant le contribuable, et surtout en favorisant, on ne sait jamais, les "sans droits" venus de tous horizons maghrebins ou autres…qui en ont beaucoup plus pourtant que le brave travailleur actif de souche tricolore.
    Rien d’étonnant donc que les transports soient voués au même gémonies, même s’ils n’ont jamais navigué sur le TIBRE : les transports de PM sont comme ceux de notre pauvre SNCF aujourd’hui !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.