Sondage BVA : « le coup de tonnerre »

Rousset_Calmels.jpg

Même si un sondage n’est pas le vote final des électeurs, l’étude BVA publiée hier par la presse quotidienne régionale, est un véritable « coup de tonnerre » (selon FRANCE 3) dans la campagne des régionales en Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes.

Au fur et à mesure que les indécis se positionnent sur le vote, Virginie monte et Alain Rousset descend. Les indécis étaient 40% au mois de juin, il ne sont plus que 20% aujourd’hui.

Rien n’est donc joué, pour personne. Plus que jamais, la mobilisation est importante.

Alain Rousset donné grand gagnant de l’élection avant même que la campagne n’ait commencé est aujourd’hui en difficulté dans les sondages. Sans doute aurait-il mieux fait de s’appliquer à lui-même les statuts du PARTI SOCIALISTE : pas plus de 3 mandats consécutifs… Ou bien la loi sur le non-cumul des mandats pour les députés et les sénateurs qu’il a lui-même voté … pour les autres !

Pour la première fois, en effet, Virginie Calmels est donnée en tête au terme du premier tour (32% des intentions de vote) et avec une très nette avance (6 points) sur la liste du socialiste Alain Rousset (26%), pourtant longtemps présenté comme le grand favori du scrutin. et « au coude à coude » avec Alain Rousset au 2nd tour.

Virginie Calmels était hier soir l’invitée de FRANCE 3 AQUITAINE. L’occasion de commenter ce sondage.

Voir la video

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.