Soutien aux entrepreneurs et aux entreprises de la Gironde et d’ailleurs !

4532285_3_74a7_manifestation-d-entrepreneurs-a-paris-le-1er_b8eea840c3e7cfa89cd4fe2fb4250d7c.jpg

photo Journal Le Monde : « On ne vous dit pas merci pour ce moment »)

« Manifester ! J’ai toujours pensé que c’était stérile. Jamais je n’aurais imaginé être un jour, comme ça, dans la rue, à crier l’urgence de changer de politique » Pierre Kuchly, patron de PME.

5167838-nouvelles-protestations-des-entreprises-du-batiment.jpg

afp-pavani-web2.jpg

Après les entreprises du bâtiment et des travaux publics (4 octobre 2014 – photo LE MONITEUR), les agriculteurs (5 novembre 2014 – photo AFP), plusieurs organisations et associations d’employeurs (UPA, CGPME, MEDEF, …) ont appelé à une semaine de mobilisation pour la croissance et pour l’emploi sur l’ensemble du territoire national. L’objectif de toutes ces manifestations qui se succèdent est de faire remonter au gouvernement et au Président de la République, aux élus, … les nombreux obstacles (réglementaires, fiscaux, normatifs…) qui se dressent sur le chemin de l’entreprenariat aujourd’hui en France.

Aussi vrai que les poules font des œufs, les entreprises font la croissance et l’emploi -et vice versa- ! Depuis trop longtemps les gouvernements successifs tournent le dos à cette évidence ! On cherche des solutions pour « inverser la courbe du chômage » alors que les recettes sont connues : baisse du coût du travail par la baisse des charges qui pèse sur le travail, répartition de ses charges sur la consommation afin qu’elles pèsent sur tous les produits (made in France, made in « ailleurs ») simplification des normes et des procédures, soutien aux entrepreneurs, développement de la formation et de l’apprentissage …

Ces thématiques sont au cœur du projet politique que nous portons avec François Fillon, qui repose sur la conviction que notre pays a depuis trente ans, a privilégié une logique de réglementation et de protection, au détriment de la liberté.

Nous devons tous être à l’écoute des préoccupations exprimées par les entrepreneurs de notre département !

Sans croissance de la richesse produite, la redistribution n’est pas possible ! Ceux qui nous expliquent que l’on peut faire des œufs sans poule, sont des menteurs ! Ceux qui nous expliquent qu’on peut faire des poules sans œufs sont des hâbleurs ! Ce n’est pas en créant de l’emploi public que l’on créera de la croissance, c’est en permettant au secteur marchand de créer de la valeur ajoutée ! La somme des valeurs ajoutées, c’est le Produit Intérieur Brut !

Pour ma part je soutiens les propositions de François Fillon en matière de compétitivité et de dépense publique ! Mais n’attendons pas la prochaine élection Présidentielle pour les mettre en œuvre ! Le temps est compté !

Dans le cadre de cette semaine de mobilisation pour la croissance et l’emploi, François Fillon a annoncé hier le lancement de nouveaux travaux au sein de « Force Républicaine » sur le thème : « La Croissance par les entreprises ». Cette réflexion se placera dans le prolongement des propositions émises sur le thème de la Compétitivité, et mettra l’accent sur la levée des obstacles (en matière de réglementation, de fiscalité…) qui rendent aujourd’hui complexe et difficile le chemin de l’entreprenariat en France.

« Malgré notre potentiel d’innovation, notre excellence académique et le talent de nos entrepreneurs, nos PME ont du mal à se développer : seulement 1.000 des 550.000 nouvelles entreprises créées chaque année dépassent 50 salariés à terme, et quasiment aucune n’en atteint 250. Nous ne comptons que 4.600 Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) contre 9.000 au
Royaume-Uni et 12.500 en Allemagne.

En France, le mouvement constant au cours des quinze dernières années d’ajouts de protections, de précautions, de contraintes, de complexité et de charges additionnelles, a considérablement affaibli la capacité de nos entreprises à entreprendre. Nous avons besoin de redonner de la LIBERTÉ, de la capacité à aller de l’avant et de l’envie d’investir sur le long terme. »

Gautier Guignard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.