UMP : la vérité sur le vote des motions en France et en Gironde.

Il est où le virage à droite de l’UMP ?

Depuis quelques jours on parle peu du vote des motions à l’UMP… Si ce n’est pour raconter que la « droite forte » est le grand gagnant de ce scrutin. Il n’en est rien !!! La « droite forte » et la « droite populaire » recueillent à elle deux 36,84% des suffrages exprimés, 34,41% des votants, 17,88% des militants !

Sur 324945 inscrits, 168833 militants ont pris part au vote des motions -7775 personnes de moins que pour l’élection du Président-, soit 52% de participation. 11148 ont déposé un bulletin nul. Le nombre des suffrages exprimés est de 157685.

  • la Droite forte « Sarkozyste » a recueilli 41758 voix, soit 26,48% des suffrages exprimés,
  • la Droite sociale (Laurent Wauquiez) a recueilli 32609 voix, soit 20,68% des suffrages exprimés,
  • les Humanistes (Jean-Pierre Raffarin) ont recueilli 27311voix, soit 17,32% des suffrages exprimés,
  • les Gaullistes (Michèle Alliot-Marie) ont recueilli 18504 voix, soit 11,73% des suffrages exprimés,
  • la Droite populaire a recueilli 16344 voix, soit 10,36% des suffrages exprimés,
  • la Boîte à idées, a recueilli 13822 voix, soit 8,76% des suffrages exprimés.
  • 7688 militants ont coché la case « aucune motion », soit 4,93% des suffrages exprimés

Selon le règlement, la dernière motion n’est pas reconnue, faute d’avoir obtenu 10% des suffrages exprimés. Les cinq autres motions recevront des moyens financiers et des postes dans les instances dirigeantes du parti.

En Gironde, sur 7634 inscrits, 4362 militants ont pris part au vote des motions, soit 57.1% de participation. 185 ont déposé un bulletin nul, le nombre des suffrages exprimés est donc de 4177.

  • la Droite forte « Sarkozyste » a recueilli 1073 voix, soit 25,7% des suffrages exprimés,
  • les Humanistes (Jean-Pierre Raffarin) ont recueilli 843 voix, soit 20,2% des suffrages exprimés,
  • la Droite sociale (Laurent Wauquiez) a recueilli 637 voix, soit 15,3% des suffrages exprimés,
  • la Droite populaire (Jean-Paul Garraud) a recueilli 578 voix, soit 13,8% des suffrages exprimés,
  • la Boîte à idées, a recueilli 543 voix, soit 13,0% des suffrages exprimés.
  • les Gaullistes (Michèle Alliot-Marie) ont recueilli 387 voix, soit 6.3% des suffrages exprimés,
  • 116 militants ont coché la case « aucune motion », soit au total 2,8%.

En Gironde, la « droite forte » et la « droite populaire » recueillent à elle deux, 39,53% des suffrages exprimés, 37,84% des votants, 21,63% des militants. Quant à la seule « Droite Populaire » elle représente 578 voix : 13,8% des suffrages exprimés et 7,57% des militants ! Pas de quoi postuler à la Présidence de l’UMP de la Gironde…

6 commentaires sur “UMP : la vérité sur le vote des motions en France et en Gironde.”

  1. Mary-Ann NIETO-MELGAR

    Chers amis,

    Comme vous le savez, notre mouvement traverse une zone de turbulence en ce moment. Comme vous, j’ai été surprise et déçue par la tournure qu’ont pris les évènements. Pour autant, je vous demande de garder votre calme, j’en ai discuté avec bon nombre d’entre vous et je partage votre déception. Mais ce n’est pas au milieu de la tempête que l’on saute du navire.

    Nous devons sortir de cette crise interne par le haut. En attendant, je vous demande à tous de ne pas prendre de décision inconsidérée, sur un coup de colère qui peut se comprendre au vu du spectacle affligeant auquel nous assistons.

    Mes amis, nous devons nous rassembler et montrer l’exemple à nos dirigeants. Leur montrer que les militants quel qu’ait été leur choix de candidat, sont capables de placer l’intérêt du mouvement au-dessus des querelles intestines. Nous devons retrouver la sérénité et continuer notre travail de reconquête du pouvoir, face à une gauche incompétente et toujours plus désorientée à la tête de l’État.

    Les instances départementales se réuniront prochainement. Je vous propose d’attendre d’en savoir un peu plus sur la situation nationale, pour nous réunir en assemblée générale. Je souhaite que nous en discutions tous ensemble et c’est aussi le souhait d’Yves d’Amécourt et de nos élus locaux.

    Je reviendrai vers vous le plus rapidement possible afin de fixer la date de cette réunion de circonscription.

    En attendant de vous retrouver très prochainement,

    Je vous remercie de votre engagement et de votre soutien indéfectible,

    Amitiés,

    Mary-Ann NIETO-MELGAR
    Déléguée UMP de la 12ème circonscription

  2. Chers amis,

    L’UMP est un parti de gouvernement dont la tâche essentielle est de proposer une alternative crédible à la gauche et un grand projet pour la France.
    Une élection à la présidence de L’UMP vient d’avoir lieu. Les résultats ont été proclamés. S’il y a des contestations, il faut saisir la commission nationale des recours de l’UMP et, pourquoi pas, la Justice. Cela, c’est la solution juridique, elle existe.

    Mais, de grâce, ce qui compte aussi et surtout, c’est notre crédibilité et l’unité du parti. Elles sont actuellement très entamées.

    Si on ne veut pas que cette pente fatale soit irréversible, il ne faut penser et agir que dans le seul souci de l’intérêt de la France, vraiment, sincèrement et sans arrière pensées.

    Dans les crises, il faut aller à l’essentiel, c’est à cela que l’on reconnait l’homme d’Etat, prêt à sacrifier son intérêt personnel pour l’intérêt général.

    Hier j’étais à Paris, à l’Assemblée. J’ai participé au bureau national et à plusieurs autres réunions dont celle de la droite populaire. J’ai vu tous mes amis. J’ai discuté avec Jean-François Copé, j’ai envoyé hier soir deux messages à François Fillon. je fais tout mon possible pour sauver le parti et pour sortir par le haut de cette pénible affaire.

    Le magistrat que je suis pense pourtant qu’il ne faut pas utiliser les voies juridiques. La solution est politique. C’est un cas de conscience. Chacun doit prendre ses responsabilités et penser à l’avenir de notre mouvement et de la France. C’est dans ce seul objectif que je continue à agir.

    Par ailleurs, dans cette période délicate, je reste convaincu de l’impérieuse nécessité de nous rassembler dans notre circonscription aussi ; nous avons besoin de nous voir et de penser à demain.
    Aussi, je vous propose de nous retrouver le Jeudi 29 novembre à 19h00 à la salle communale de St-Sulpice de Faleyrens

    Amitiés fidèles.

    Jean-Paul GARRAUD

  3. Jean-Jacques Jovéné

    RESTONS TOUS A L’ UMP !!!

    En France, nous avons des Femmes et des Hommes de valeurs sûres, nous les connaissons tous, en fait, des amis que nous rencontrons souvent.

    Personnellement, je ne suis pas d’accord avec le fait que l’on puisse demander à certains de nos LEADERS, dont François FILLON, de quitter l’UMP sur un problème réel instauré par quelques manipulateurs qui ternissent l’image de notre famille politique.

    Respectons les militants en préparant des élections avec une équipe indépendante des candidats.

    Admettons qu’il y a un vrai problème, lorsque des fédérations n’ont pas été comptabilisées dans le résultat final de l’élection.

    N’oublions pas le parcours exceptionnel de François FILLON en 30 ans :

    – Premier ministre de Nicolas SARKOZY (Durée de présence à Matignon la plus longue
    après G. Pompidou) ;

    – Député au RPR puis à l’UMP ;

    -Chargé de différents ministères successifs (Enseignement Supérieur et Recherche, P.T.T.,
    Affaires Sociales, etc..etc…) ;

    -Bref une expérience et surtout une compétence INCONTOURNABLE pour notre pays, qui
    mérite la considération avant tout.

    Par ailleurs, l’initiative d’Alain JUPPÉ de vouloir sauver l’unité de l’UMP demeure à la hauteur de l’homme qu’il représente.

    Jean-Jacques Jovené
    Élu au Comité Départemental de l’UMP
    Ancien Conseiller Municipal RPR

  4. Si Monsieur Jean-Paul Garraud veut être Président, ou secrétaire départemental de l’UMP, ce n’est pas grâce aux résultats de sa motion (13,8%) c’est à cause du résultats de JF Copé (58%) qu’il soutenait ! Ne faites pas l’innocent M.D’Amecourt !

  5. Cher Michel,

    Il semble que cela ne soit pas si simple…

    Voici le message que m’a envoyé son épouse, le 15 novembre, par SMS, me reprochant d’avoir cité Jean-Paul, parmi les soutiens de JF Copé, lors de cette soirée avec François Fillon :

    « Jean Paul n’a jamais appelé a vote Cope et s’est exprimé pour soutenir la Motion de la Droite Populaire. JP est un ami de FF, et fait parti de son comité stratégique .

    Françoise GARRAUD
    (Malgré toi filloniste) »

    Bien à vous.

    Yves d’Amécourt

  6. Bonjour à tous les militants UMP sincères

    Samedi 1er décembre, lors d’une réunion des militants UMP du Sud Bassin d’Arcachon, animée par Bernard Lummeaux délégué désigné de la 8ème circonscription de Gironde, une situation inouie et impensable jusqu’à présent, est apparue :
    – les militants ont débattu entre-eux sur le sujet principal de la réunion à savoir la crise de l’UMP
    – des votes ont eu lieu sur les principales propositions émises pour sortir de la crise
    – les ‘dirigeants » assis à la table, n’ont pas monopolisé le temps de parole comme cela se faisait systématiquement jusqu’à présent
    – Bernard Lummeaux va rédiger une synthèse des propositions votées et des autres idées émises, l’ensemble devant êtte transmis au président UMP de la Gironde.

    La crise profonde et regrettable qui secoue l’UMP aura au moins un effet bénéfique, celui de faire prendre conscience aux militants que ce sont eux qui détiennent le pouvoir, qu’ils doivent s’exprimer et demander des comptes à ceux qu’ils ont élus, pour les représenter et défendre des idées, et non pour satisfaire des ambitions personnelles.

    Une porte a été ouverte donnant la parole et le pouvoir aux militants, elle ne sera jamais refermée.

    Si ce message d’espoir vous parait important, diffusez-le largement afin que ces comportements se répandent partout.

    André Tillier
    UMP Arcachon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.