Véraison : le mildiou recule, le botrytis arrive…

Nous sommes au stade de « fermeture » complète des grappes et nous approchons le début de la « véraison » notamment sur les blancs. On parle de véraison quand la grappe commence à perdre sa couleur verte pour prendre sa couleur finale. On trouve quelques graines de rouge sur les merlots qui commencent à vérer.

Le début de véraison annonce la fin de sensibilité des grappes au mildiou. C’est pour le viticulteur un « ouf de soulagement » !

Le risque de mildiou s’éloigne, mais le risque de botrytis arrive… avec l’apparition ici ou là, de foyers de pourriture grise sur les blancs notamment. Pour lutter contre ce risque nous privilégions les mesures « prophylactiques » : effeuillage et rognage court afin de favoriser l’aération des grappes et des feuilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.