Depuis quelques jours, l’alcool fait de nouveau l’actualité dans les médias… C’est à la suite de la publication d’une étude dans le Lancet sur la nocivité de certaines substances addictives. L’AFP en a fait une dépêche qui a été largement reprise sur de très nombreux sites internet et dans quelques journaux. Les titres sont évocateurs : « l’alcool plus nocif que l’héroïne ou le crack? », « l’alcool serait plus nocif que le crack », « l’alcool plus dangereux que le crack »… Certains articles sont illustrés avec des photos de verres de vin. Récemment, de très nombreux Girondins sont tombés avec surprise, sur un article du FEMINA, « écrit » par Christelle Ballestrero intitulé : « Vin et santé, la fin du mythe » !

Là aussi, l’étude qui est relatée a été volontairement publiée dans une revue avec une très bonne notoriété pour favoriser sa reprise média (L’European Journal of Clinical Nutrition).

Elle a été publiée un an après que son principal auteur ait dû démissionner de son poste de conseiller technique britannique sur les drogues. Il avait affirmé que l’ecstasy ou le cannabis étaient des substances moins dangereuses que le tabac ou l’alcool !!!

L’étude relatée par FEMINA contient de nombreux biais. Le Pr Eric Bruckert et le Dr Boris Hansel, les auteursconcluent à une grande nocivité de l’alcool par rapport à des substances addictives étudiées, avec leur propre système de classification.

2 commentaires sur “Vin et société”

  1. L’article de Mme Ballestero est un modèle de ce que nos grands journalistes, à l’image de nos pontes du 20 heures, sont capables de pondre: du mauvais français au service d’un article bâclé contenant un tissu d’âneries écrit par une inculte notoire (au moins sur le vin).

    Malheureusement les lecteurs gobent et la viticulture se meurt.

    L’image du vin déjà suffisament dégradée, et n’a pas besoin que des imbéciles incultes en rajoutent.

    La lettre de Vins et Société est remarquable de précision, mais il est peu problable que la susdite pseudo-journaliste soit capable de le comprendre.

    De toute façon elle s’en contrefiche car elle est payée pour écrire ces âneries et doit déjà être en train d’écrire son prochain pseudo-article.

    Bien que je ne soit ni viticulteur ni de droite, je suis quotidiennement avec intérêt votre blog Mr d’Amecourt car vous y traitez régulièrement et avec pertinence du monde du vin pour lequel le monde politique devrait se mobiliser avec plus d’énergie.

  2. Vous qui avez enseigné l’objectivité à vos élèves, je vous conseille de lire les livres de Claude Allègre. Ils sont beaucoup plus profonds que la caricature qu’en font les médias. L’approche de Claude Allègre est beaucoup plus scientifique que politique. Elle est digne d’intérêt. Comme chaque pensée humaine, elle mérite le respect.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.