Expédition au pays vert : le groenland

Jean-Louis Borloo s’est rendu au Groenland pour constater par lui même la fonte des glaciers.

J’espère que les scientifiques présents lui ont expliqué qu’en Danois « Groen-Land » signifie le « Pays-Vert », tout comme « Green-Peace » signifie en Anglais, la « Paix verte »…

Peut-être lui ont-il dit, aussi, que le Groenland était ainsi nommé au Moyen Age, pendant une période chaude que l’on appelle « l’optimum climatique médiéval ». Cette période fut suivie, par la suite, d’une période froide « le petit âge glacière » entre le XVIème et le XIXème siècle (réf. E. LEROY LADURIE. Histoire humaine et comparée du climat. Fayard.)

Ont-ils expliqué au Ministre que si les glaces fondent au Groenland, elles ne fondent pas en Antartique, et que ça, on ne l’explique pas. D’autant qu’au Groenland, si les glaces fondent, on observe pas d’augmentation des températures…Bref, lui ont-il fait part de leurs doutes ?

Ce dont nous sommes sûr, c’est que le taux de CO2 et de méthane dans l’atmosphère augmente : la dessus pas de doute. L’objectif mondial de réduction des émissions, ou de stockage, des gaz à effet de serre est donc un bon objectif. Pour le reste… Méfions nous des observations furtives, des images instantanées, des raisonnements tronqués, et des démonstrations hâtives… n’en déplaise à tous les St Thomas de la terre!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.