Intronisation de Christian Lavergne

Fête des Vins 2007, à Sauveterre-de-Guyenne.

Cher Christian,

Je suis assez fier de proposer aujourd’hui que tu entres dans notre confrérie avec le titre de vigneron d’honneur. Lorsque Guy Latorre m’a proposé d’être celui qui ferait ton éloge, j’ai accepté cet augure avec une grande fierté.

Tu es né le 11 octobre 1959 et à la suite de tes parents, avec tes frères, tu es viticulteur. Tu es marié à Isabelle et avec elle, vous avez deux enfants.

Tu as été formé à nos métiers au Château de Beauséjour, non loin d’ici après être passé par Marthon, en Charentes, et par l’Institut Rural de Vayres.

Tu n’as cessé depuis cette formation initiale, de poursuivre ta formation, tes formations, par une formation à la gestion, une autre à la stratégie d’entreprise en 1996, un BAFA en 1979 : (Brevet d’étude aux Fonctions d’Animateur). Un stage linguistique de 4 mois en Allemagne en 1977.

Ça c’est pour ta première vie. Celle de viticulteur et de chef d’entreprise.

Mais tu as une autre vie. Celle que tu as accomplie au sein du Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne, mouvement dont tu fus permanent départemental de 1980 à 1986 et Président National de 1983 à 1986 !

Tu en as une autre encore, que tu accomplies comme « homme de théâtre » et metteur en scène. Ta dernière mise en scène, au sein de la troupe des Batteleurs, est la pièce « Chanson D’amour » qui fut représentée au mois de juin dernier. Une pièce adaptée et mise en scène par toi, d’après l’oeuvre de Coline Serreau « le salon d’été ».

Tu en as une autre encore qui t’emmène sur les sommets du monde, au Népal…

Enfin, Cher Christian, tu es conseiller municipal de cette belle Bastide de Sauveterre-de-Guyenne, chargé de la culture et de la vie associative. Tu présides le Comité d’Animation Culturelle chargé de la fête de la vigne et de la Gastronomie. C’est sous ta présidence que le vin est revenu au coeur de la fête. C’est à toi que nous devons notre présence à tous, aujourd’hui, ici !

Compte tenu de ton parcours, de ton métier et de tes amours, je t’offre cette citation de Jean Vilar, qui disait : « Le théâtre est une nourriture aussi indispensable à la vie, que le pain et le vin… »

Chers compagnons, acceptez vous que Christian Lavergne rejoigne notre confrérie avec le grade de vigneron d’honneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.