/J-3/ «Formation et logement au cœur des parcours professionnels», nos propositions.

Viviane Chaine Ribeiro : “La crise sanitaire, économique et sociale est devant nous, avec ses conséquences : l’emploi. Présidente de la FTPE, Fédération des très petites entreprises et ayant beaucoup travaillé autour des réformes du droit du travail et de la formation, je suis très attentive et concernée par :

  • L’équilibre dans les relations sociales au sein de l’entreprise
  • La relation qualification- emploi et logement
  • Les transformations des métiers et des compétences que la crise va exacerber et accélérer
  • La difficulté des TPE et PME de se réinventer en gardant le savoir faire de leurs collaborateurs
  • La difficulté du chômage et de sa requalification : ce sentiment d’exclusion
  • Et nous pourrions continuer cette liste.

Ayant présidé pendant 3 ans Action logement immobilier, j’ai pris conscience de la difficulté des territoires à conjuguer tout cela. C’est pourquoi la liste « A l’écoute des Forces Vives des Territoires » s’engage à travailler et à faire avancer, entre autres, ls sujets suivants

  • Réserver 10% au moins des marchés publics aux TPE
  • Réserver un % des logements sociaux et intermédiaires aux salariés des TPE (les grandes entreprises savent aller chercher les logements, les patrons de TPE et les salariés ne savent pas comment faire la plupart du temps et les délais d’attribution dans les zones tendues sont insupportables)
  • Transférer « France Compétences » en « bassin d’emplois compétences », la transformation doit se faire et se décider là où sont les compétences économiques territoriales. Qui sait mieux que vous quelles sont les dynamiques de votre territoire.
  • Enlever la limite d’age pour l’apprentissage en alternance : pourquoi à 50 ans alors que l’on devra peut -changer de métier, ne peut-on pas le faire par alternance ? le gain ? rester dans l’emploi, ne pas se sentir chômeur et éviter ce sentiment de déclassement. Par ailleurs le taux d’embauche des apprentis-alternants après leur formation parle de lui-même.

Nous pourrions continuer comme cela car tout relève de la même philosophie : être pragmatique et aller chercher les compétences et les savoirs là où ils se trouvent afin que nos communes, notre tissu économique et notre emploi restent vivaces pour profiter pleinement de notre belle région.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *