/J-4/”Pour des services publics agiles et accessibles”, nos propositions pour les services publics.

Pascal Bérillon : “Le Sénat a pour mission de représenter les territoires afin de les accompagner dans leur développement économique et social. Fort de son expérience et de sa détermination, Yves d’Amécourt possède toutes les qualités requises pour représenter la Gironde par un travail de législateur attentif au quotidien des collectivités locales et aux besoins de tous les Girondins.

Actif avec des responsabilités régionales à La Poste, je suis particulièrement sensible au maintien des services publics, notamment, en milieu rural et dans les quartiers isolés. Si les modes de gestion des services publics sont pluriels, le législateur doit veiller à ce que le « service au public » soit maintenu au plus près des populations et cela dans une dynamique de responsabilité sociétale et environnementale (RSE) exemplaire.

Elu du Bassin d’Arcachon, je sais que l’accès au logement est difficile pour les jeunes et pour les actifs. Aussi, j’estime que le Sénat doit peser pour rendre moins rigide l’application de la loi SRU en ajustant les 25% de logements sociaux à l’échelle intercommunale, surtout quand les limites foncières d’une commune sont atteintes, afin d’améliorer l’offre de logements à ceux qui en ont besoin pour travailler.

Représentant le Nouveau Centre – le vrai centre droit – aux élections sénatoriales en Gironde, je me reconnais dans la campagne d’Yves d’Amécourt : nous partageons depuis longtemps les même valeurs, nous sommes fidèles à nos amis et à nos idées et nous voulons être les représentants des forces vives du territoire mais aussi de celles et ceux que l’on n’entend pas suffisamment.”

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *