Le climat et le vin

Hier à Mérignac des chercheurs et des professionnels du vin étaient en colloque pour parler de l’impact du changement climatique sur la vigne…

L’objectif de ce colloque est de fournir des outils pour s’adapter ! Mais s’adapter à quoi ? On ne sait pas aujourd’hui quel sera le climat de nos régions viticole, si réchauffement climatique il y a…

En effet, il y a différentes hypothèses proposées sur le réchauffement climatique, chacune de ses hypothèses peut se décliner localement en une multitude de scénarii !

Par exemple, le réchauffement moyen de la planète peut avoir comme impact le refroidissement de notre région !

C’est une des hypothèses avancées par les scientifiques et présentée dans le film d’Al Gore, « une vérité qui dérange ».

Cette hypothèse est la suivante. L’Europe (notamment la France) est à la même position sur le globe que le Canada. Si nos climats sont différents c’est à cause des courants chauds qui viennent réchauffer notre continent. Ces courants chauds trouvent leur origine dans la circulation des fonds sous marins (golf stream).

Or, le réchauffement climatique pourrait avoir comme impact la fonte des glaciers au pôle nord, d’où une modification des températures de la mer et une modification de la circulation des courants. Cela aurait comme impact le refroidissement de l’Europe qui pourrait avoir le climat du Canada. Dans ces conditions ce n’est pas de la « Syrah » qu’il faut planter à Bordeaux mais du « Vidal » !

Un enfant assis sur une plage peut observer l’eau qui monte et qui descend. Pour autant il n’est pas capable de dire si c’est une marée montante ou une marée descendante ! Nous sommes à propos du climat sur la même logique. La canicule de 2003 n’est pas une preuve du réchauffement de la France, et la gelée de 2008 n’est pas une preuve de son refroidissement !

Prétendre aujourd’hui « donner des outils aux viticulteurs pour s’adapter aux changement climatiques » est certainement efficace pour obtenir des subventions… Mais c’est un mauvais marketing basé sur un fantasme à la mode ! Le réchauffement climatique moyen aura peut être comme impact un refroidissement de notre continent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.