Le programme de développement rural

Le programme de développement rural, qui vient de recevoir un avis favorable à l’unanimité du comité développement rural de l’Union européenne, «permettra aux territoires ruraux métropolitains (hors Corse), de bénéficier de plus de 13,5 milliards d’euros, entre 2007 et 2013.

Michel Barnier, ministre de l’Agriculture et de la Pêche, a présenté hier en conseil des ministres une communication sur la nouvelle programmation de développement rural de la France métropolitaine.
Il a rappelé qu’«au travers du Fonds européen de développement rural (FEADER), l’Union européenne apporte son concours au développement des zones rurales en contribuant à l’amélioration de la compétitivité de l’agriculture et de la sylviculture françaises, à la préservation de l’environnement et à l’aménagement des territoires, ainsi qu’à la diversification des activités économiques et à la qualité du cadre de vie en milieu rural.»

Le programme de développement rural, qui vient de recevoir un avis favorable à l’unanimité du comité développement rural de l’Union européenne, «permettra aux territoires ruraux métropolitains (hors Corse), de bénéficier de plus de 13,5 milliards d’euros, entre 2007 et 2013.

L’État apportera 6,3 milliards d’euros, les collectivités territoriales 1,6 milliard d’euros et l’Union européenne 5,7 milliards d’euros. Les cinq autres programmes régionaux pour la Corse et l’Outre-mer devraient être adoptés à l’automne.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.