Entre la biographie dialoguée et l’autobiographie à deux voix, ce livre ne vient pas s’ajouter à tous ceux qui ont été consacrés à celui qui préside depuis douze ans aux destinées de ce pays. Il parle – et porte le témoignage direct – de l’homme politique le moins bien connu des Français.

Pour connaître un homme, fût-il président de la République, le mieux était encore d’aller le trouver et de l’interroger. C’est ce qu’a fait Pierre Péan, journaliste, homme de gauche, séduit par l’attitude du chef de l’État face à la guerre américaine en Irak, qui a recoupé ses propres investigations avec le contenu de douze longs entretiens que lui a accordés Jacques Chirac au cours du dernier semestre 2006.

Extrait du livre :
« Pour tous, Chirac incarne, en fait, le «déclin de la France». (…) Ce livre s’ouvre sur l’hypothèse inverse : et si, de Chirac, nous ne connaissions pas tant que ça, pas grand-chose, même ? Et si Chirac s’était débrouillé pour que ses innombrables biographes, dont il s’est désintéressé avec tant de désinvolture, passent à côté de son personnage ? Je sens mon lecteur sceptique. Alors, commençons par le commencement. Le commencement est un doute. Un doute léger, au début. C’est par là que débute l’histoire de ce livre… »

à lire aussi un article sur le site « profession politique »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.