« Prohibition » contre « modération »

Quatre candidats ont répondu aux collectifs des médecins pour la prohibition de l’alcool et pour la suppression du conseil de la modération et de prévention.

Vous pouvez consulter leurs réponses sur www.securite-sanitaire.org

Extraits :

Ségolène Royal : « Je tiens particulièrement à ce que l’on applique précisément la loi Evin, telle qu’elle était à l’origine. »

Nicolas Sarkozy : « S’agissant des supports, la publicité pour les boissons alcooliques n’est pas autorisée dans les médias destinés à la jeunesse et elle est interdite à la télévision. Cela me paraît actuellement un bon équilibre. S’agissant du contenu, je pense que le dispositif actuel est moins injuste que le précédent à l’égard des producteurs de vin. Je trouve normal que ces derniers puissent mettre en valeur leur produit et faire de la publicité sur la notion de terroir, les AOC, et sur les caractéristiques organoleptiques du vin en général. En revanche, lorsque les grands groupes alcooliers préfèrent payer des amendes plutôt que de respecter la loi, il est indispensable de revoir le montant de ces amendes pour les rendre plus dissuasives. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.