Manifestation de la viticulture à Bordeaux le 8 décembre 2004

Aujourd’hui, le vin est rassemblé aussi : à Avignon, à Angers, à Tour, à Blois, à Nantes, à Mâcon, à Toulouse et à Dijon. Allocution à Bordeaux, d’Yves d’Amécourt – Secrétaire Général du Syndicat des Bordeaux

Merci à vous tous d’être là !

  • Viticulteurs, courtiers, négociants, ouvriers de la vigne, ouvriers et maîtres de chai,
  • Fournisseurs de la viticulture : pépiniéristes, artisans, commerçants, concessionnaires, fabricants de machine à vendanger, de tracteurs, fabricants de cuves en inox, de cuves en bois, de cuve en béton, de barrique, de bonde, œnologues, fabricants de pompes, de tuyaux, d’ordinateurs, de groupe froids ou chaud, de logiciels de vinification de contrôle de température, fabricants de bouteilles, papetiers, imprimeurs d’étiquette et de carton, fabricant de palettes et de caisses palettes, transporteurs,
  • Salariés de la filière : personnels des syndicats, de l’interprofession, des chambres d’agriculture
  • Elus : conseillers municipaux, maires, conseillers généraux, conseillers régionaux, parlementaires,
  • Clients de la filière : restaurateurs, sommeliers, écrivains du vin, journalistes du vin, amateurs de vin, ambassadeurs du vin…
  • Vous tous qui vivez le vin,
  • vous tous qui aimez le vin,
  • vous tous qui vivez du vin,
  • vous tous qui vivez pour le vin,
  • vous tous qui vivez avec le vin,
  • vous tous dont le vin est la passion ou l’action : merci d’être là avec nous aujourd’hui !

Aujourd’hui, le vin est rassemblé aussi : à Avignon, à Angers, à Tour, à Blois, à Nantes, à Mâcon, à Toulouse et à Dijon.

Si nous sommes là aujourd’hui c’est que nous sommes las

  • Las d’être montré du doigt
  • Las d’être stigmatiser
  • Las d’être déconsidérés
  • Las d’être ignorés

C’est parce que nous sommes las, que nous sommes tous là !

  • Un lobby d’hygiéniste a décidé de nous enterrer !
  • Non nous ne nous laisserons pas enterrer !
  • Nous sommes vivants, bien vivants !

Vin et Société

Consommer du vin est un signe ostensible de savoir vivre à la française !

Lorsque le Président de la République c’est rendu en Chine nous lui avons offert de partir avec un contenair de vins. Il ne l’a pas fait. Il a emmené avec lui des airbus, des tgv, du traitement de l’uranium… Lorsqu’il est parti, le gouvernement Chinois lui a offert un cadeau : il l’a ouvert : c’était une peinture figurant une grappe de raisin ! Et l’hôte d’ajouter : « Monsieur le Président pour nous, la France c’est le pays du vin »

Et bien nous demandons à notre Président, à son gouvernement et à son corps diplomatique de se donner autant de mal pour vendre les vins et les produits de notre terroir que pour vendre les airbus, les TGV et le traitement de l’uranium…

La France c’est peut être les nouvelles technologies, c’est surtout et depuis beaucoup plus longtemps les produits du terroir, la cuisine et le vin !

Voilà notre première demande : que nos dirigeants prennent enfin conscience de ce que le monde entier sait déjà :
la France c’est le pays du vin !

La filière viticole et ses fournisseurs nous sommes le deuxième exportateur après l’aérospatiale !

  • Le vin en France c’est 144000 exploitations
  • 850 caves
  • 1400 entreprises de négoce
  • 53 millions d’hectolitres
  • 11 milliards d’€ de Chiffre d’Affaire
  • 5,8 milliards d’€ de Chiffre d’Affaire à l’export
  • 240 000 actifs
  • auquel il faut ajouter 36000 saisonniers
  • 75000 salariés directs
  • 300 000 emplois indirects
  • Le premier Ministre veut créer 150000 emplois l’année prochaine ! Et bien commençons par conserver les emplois de la viticulture !

Cher collègues, la filière viticole acquitte plus de 3,3 milliards d’impôts directs chaque année ! Et on parle de lobby !!!

Lobby du Vin

Nous sommes là pour démontrer aux Français et au gouvernement qu’il n’y a pas de lobby du vin !

C’est une injure de nous considérer comme un lobby !

Un lobby c’est un minorité agissante…

La filière viticole en France c’est une majorité écrasante ! C’est pour cette raison que nous sommes très nombreux aujourd’hui. Vous avez déjà vu des lobby qui manifestent dans le rue ?

Vin et Santé

N’en déplaise aux média, il n’y a pas de lobby du vin !

Par contre il y a la France du vin qui doit se défendre contre un lobby d’hygiénistes!

Des soi disant sauveur de l’humanité qui veulent nous nourrir avec des pillules !

Méfions nous des hommes et des femmes qui souhaitent que l’on ne mange plus de saumon parce que c’est cancéreux, plus de fromage, parce que ça donne du cholestérol, plus de bière parce que ça donne du ventre, plus de vin parce que ç’est mauvais pour la santé, … et qui bientôt nous demanderons de rester chez nous à cause de la pluie, du vent, du soleil, qui ont un effet sur la peau… Mes amis, je crois qu’il nous faut l’admettre, vivre rend malade ! Mais vivre, c’est la vie ! Et comme disait Coluche : « rien ne sert de mourir guérit ! »
C’est sans ambiguïté : nous, viticulteurs, nous sommes contre l’alcoolisme au volant, et contre l’alcoolisme cancérigène.

Ces deux chantiers du gouvernement et voulu par le président de la République, nous les soutenons. Mais les soutenir c’est être pour une consommation modérée plus importante, et contre les abus !

  • Oui à la modération, non à la prohibition !
  • Réduire les abus individuels OUI !
  • Réduire la consommation moyenne NON !

Nous ne résoudrons pas les problèmes d’alcoolisme en tuant le vin ! Que les énarques vertueux rentrent leur calculette !

L’alcool bu modérément est bon pour la santé. Et le vin est la meilleure façon de boire de l’alcool modérément …

Beaucoup trop de français ne boivent pas assez de vin!

  • Le vin contient de la catéchine plasmatique,
  • le vin contient des polyphénols, antioxydants : les tanins,
  • le vin contient des flavonoïdes,
  • le vin contient des anthocyanes,
  • le vin contient des vitamines…
  • le vin élevé en barrique contient même des acutissimines, molécules efficaces dans la lutte contre le cancer !

Dire que boire du vin donne le cancer est un mensonge !

Trop de français ne boivent pas assez de vin!

3 verres de vin par jour associé à un repas équilibré est un moyen de prévention très efficace contre la maladie d’Alzheimer

C’ est très efficace contre le développement du cancer,
L’absorption modérée de vin retarde l’apparition des tumeurs cancéreuses
Boire du vin modérément diminue la probabilité d’un infarctus du myocarde, Boire modérément du vin protège des maladies cardiovasculaires,

Ce qui se passe aujourd’hui est honteux : Le vin est mis en avant dans toutes les campagnes gouvernementales contre l’alcoolisme !

Entre les mains de quel lobby ou groupe industriel sont nos administrations ? A qui profite cette lapidation du vin ?

Depuis que toutes ces campagnes existent la consommation de vin régresse (- 50% depuis 1961), la consommation d’alcool progresse (+ 13% depuis 1961) … Et nos enfants se tuent sur les routes à la sortie des boites de nuit, alors qu’ils ne boivent pas de vin !

Vouloir réduire la consommation moyenne de vin est une erreur, si le gouvernement perdure dans cette voie, nous le combattrons.

La dernière campagne est inacceptable !

Nous refusons que nos enfants soient élevés au sucre, à la citronade… au Coca-cola et aux prémix de vodka et de miel !

Qui donc se cache derrière l’ANPAA, cette association dont le budget est de 50 M€, et qui dispose de 1000 salariés pour venir expliquer dans nos collèges, à nos enfants, que nous sommes des alcooliques !

Le Gouvernement
Au dela de la communication sur le vin, au dela de l’excommunication du vin… Nous avons bien d’autres problèmes !

Lorsqu’il est arrivé au Ministère de l’Agriculture, Hervé Gaymard avait sur son bureau 3 rapports :

  • celui de Berthomeau « Cap 2010 »,
  • celui du Sénat signé par Gérard César
  • et celui de l’AFIVIN.

Le Ministre n’avait plus qu’à décider ! Tout y était inscrit ! Réforme de l’offre réforme de nos structure, sur production…

Malheureusement pendant ces deux années, le cabinet n’a eu qu’un mot à la bouche : « vous n’êtes pas d’accord entre vous ! «

Chers collègues, a quoi sert d’avoir un ministre si avant qu’il décide nous devons tous être d’accord entre nous ? Un ministre doit décider l’indécidable. C’est ce que nous attendons aujourd’hui de Dominique Bussereau ! DECIDER !

Ce que nous demandons au Gouvernement aujourd’hui est simple :
Cesser de nous lyncher avec vos publicités chers et mensongères !
Dépenser 6 M€ pour dissuader les français de consommer du vin est inadmissible ! C’est irresponsable, quand on sait que la filière viticole et ses fournisseurs est le deuxième exportateur après l’aérospatiale !

Permettez à nos parlementaires d’amender la loi Evin, afin que nous puissions communiquer sur les bienfaits du vin, bu modérément.
Refuser l’amendement de la loi Evin tel que voté par les sénateurs, puis les députés… est une atteinte à la démocratie ! A travers le vote des députés c’est le vote de la nation qui s’exprime ! Il s’est exprimé au delà des partis !

Sur cette base aidez nous à vendre nos vins à l’étranger comme vous le faites avec les hautes technologie : nous avons besoin de votre réseau et de moyens financiers pour promouvoir la France, pays du Vin !
Aider la filière a se restructurer en décidant rapidement la mise en place des propositions décrites dans les différents rapports à votre disposition, dont l’objectif est de permettre à chacun d’entre nous de vivre décemment de son travail.

Pendant 30 ans nous n’avons rien demandé à personne ! Nous versons depuis 30 ans 3 milliards d’€ d’impôts/an, cela fait 90 milliards d’€ ! Nous avons besoin aujourd’hui d’1% de cette somme pour repartir pour 30 ans !

Nous voulons vivre de notre métier. Nous voulons rester sur nos terres. Le sang des vignes et notre sang sont mêlés… Le sablier a été retourné annonçant notre mort prochaine… Cette mort nous la refusons ! Nous voulons vivre et vivre de la viticulture !

La France et le Vin sont indissociables : la France c’est le vin, le vin c’est la France !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.