Monsieur le Président de la République, agissez avant qu’il ne soit trop tard !

Afficher l’image source

Samuel Paty, un professeur d’histoire géographie a été assassiné, vendredi soir à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) par un terroriste Islamiste.

Monsieur le Président de la République il faut désormais appliquer le droit français :

  • Déchéance de nationalité.
  • Interdiction de prêcher.
  • Reconduites à la frontière.

Notre arsenal juridique ne manque pas de lois pour punir les acteurs du terrorisme Islamique qui ont appelé au crime.

Une procédure de déchéance de la nationalité française doit être engagée contre ces personnes qui ont appelé au crime contre un professeur de l’Education Nationale (photo), en application du droit français.

Les jolis mots ça suffit ! Désormais il faut passer à l’acte !

Action-réaction !

Il n’y a pas de « guerre contre le coronavirus » mais il y a une guerre à mener contre l’Islamisme radical, le terrorisme Islamique, et cette guerre il faut l’engager ! C’est de votre compétence, de part la constitution ! Tout cela a assez duré !

Action-réaction !

Pendant que votre majorité débat du bien-être animal et que votre 1er ministre gère la crise sanitaire, exercez -enfin- vos compétences et prenez des décisions fortes contre l’Islam radical en France et contre les pays qui le finance.

Faites-le avant qu’il ne soit trop tard ! Il faut marquer les esprits.

  • L’unité de la Nation est possible pour défendre les valeurs de la République.
  • La Nation est Une et Indivisible. Ceux qui souhaitent la fracturer sont en infraction.
  • Les lois de la République s’imposent à tous, sans distinction de religion.

Les musulmans qui pensent que la Laïcité les empêchent de vivre leur religion, que la France est une terre de mécréants peuvent toujours appliquer la « hijra » et délaisser « la terre de mécréance pour vivre sur une terre d’Islam ».  Sourate An Nissa n°4 verset 100

Monsieur le Président, vous avez débuté votre mandat en affirmant avec véhémence devant les responsables de nos armées : « Je suis votre chef ! ». Aujourd’hui la France et les Français attendent vos décisions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *