Pour le vin, les jeunes aspirent à devenir…vieux!

Voilà qui illustre bien la tendance actuelle. Alors que l’on veut à tout pris concevoir des politiques pour les jeunes, les jeunes réaffirment que leur souhait qui est « de devenir adultes »… Sur la consommation de vin, aussi, le « jeunisme » semble être une impasse!

Lu sur INFOWINE :

« Les résultats de l’étude quantitative 2 vins 2 styles, conduite en partenariat avec le Syndicat des Bordeauxet des Bordeaux Supérieur, la Chambre d’Agriculture de la Gironde , Lamothe Abiet et Système U ont permis de confirmer et d’affiner les premiers résultats obtenus, à savoir que les jeunes consommateurs (de 20 à 30 ans) ont une vision traditionnelle du produit (packaging et mode de consommation). Cependant, en terme de contenu, leur préférence va aux vins portant sur le fruit et la rondeur.

Une dépêche d’Agra Presse du 17 Février, nous apprend que « suite à une étude « ethnographique » (sic) sur un échantillon de 100 consommateurs de vin de moins de 35 ans commandé par (…) la société Castel (…) le constat est sans appel : les jeunes plébiscitent la tradition (en terme de packaging) (source : www.berthomeau.com).

Enfin Mercedes Erra (directrice d’EuroRSCG monde) nous apprend que « La jeune génération, formée par les nouvelles technologies, adore tout ce qui est revenir aux racines, à l’authenticité, aux choses qui ne bougent pas ; justement parce que tout bouge. » (source www.loiclemeur.com).

De nouvelles pistes de croissance pour la filière qui se doit de proposer des vins séduisant les sens de ces nouveaux consommateurs, tout en respectant une certaine tradition dans le packaging et la perception du produit : quelle chance pour nos AOC qui se doivent d’évoluer sans se renier ! « 

www.infowine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.