Régionales 2021: “Nous sommes contre une nouvelle voie LGV”

Afficher l’image source

À l’attention de Monsieur Victor Pachon, Président du Collectif des Associations de Défense de l’Environnement “Pays Basque Sud Landes” 124 chemin de Galharet 64 990 MOUGUERRE

Pau, le 24 mai 2021

Monsieur le Président,

Nous donnons suite à votre courrier en date du 11 mai courant et vous précisons que nous ne sommes pas favorables au projet de nouvelle voie LGV. Nous nous sommes déjà exprimés par voie de presse à ce sujet.

Notre projet s’inscrit dans une démarche globale : le respect environnemental, la préservation de la qualité de vie mais aussi le développement économique permettant à chacun d’entre nous de travailler et de vivre sur notre territoire. La LGV à l’échelle de l’Europe est une bonne solution socio-économique, en revanche la traversée d’Iparralde serait un non sens écologique.

Nous préférons investir dans la réhabilitation des voies existantes et proposer un meilleur cadencement du trafic (Pau-Bayonne-Hendaye par exemple).

Rappelons que lors de la signature du nouveau contrat de plan Etat/Région, il y a quelques semaines, l’Etat n’a pas souhaité y faire figurer la LGV Sud Europe Atlantique car il n’a pas les financements (ni pour Bordeaux Dax, ni pour Bordeaux Toulouse). C’est une arlésienne qui revient à chaque élection !

Quelques jours plus tard le 1er Ministre a annoncé 4 milliards pour Bordeaux Toulouse… Tout cela n’a aucun sens. La vérité c’est qu’il n’y a pas le 1er euro disponible pour ces lignes. 

Notre position est la plus sage et la plus porteuse d’avenir : restaurer les lignes actuelles qui, comme vous le signalez ne sont pas saturées. Loin s’en faut.

Si nous nous appuyons sur les différents rapports, nous constatons :

  • que les gains de temps sont faibles, vu les milliards qui y seraient consacrés,
  • que ces grands projets se font toujours au détriment des villes moyennes, que nous souhaitons, au contraire, développer,

Nous sommes aussi favorables à la remise en circulation des trains de nuit (Palombe bleue, Hendaye-Genève, Hendaye-Vintimille) ainsi qu’à la réactivation du trafic de fret Saint-Jean-Pied-de-Port –  Bayonne.

Enfin,  nous souhaitons mettre en place une “route de la mer” entre la Nouvelle-Aquitaine et l’Espagne, dans le cadre d’assises de la mer et du littoral et organiser des coopérations à créer autour du golfe de Gascogne.

Nous restons à votre écoute et disponibles pour tout échange,

Bien cordialement,

Julien Lassalle

Pour la liste du Mouvement de la Ruralité et Résistons ! avec Jean Lassalle, menée par Eddie Puyjalon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *