Robert Namias, Président du conseil National de la Sécurité Routière, souhaite que le taux autorisé d’alcool dans le sang passe à 0,20g/litre.

LE POINT affirme qu’en juin, Robert Namias, président du Conseil national de la sécurité routière, relancera le débat sur l’alcool au volant en recommandant le taux zéro d’alcoolémie. D’après l’hebdo, Robert Namias estime que « les esprits sont beaucoup plus mûrs qu’on ne le croît » mais il admet que la manœuvre sera « périlleuse » pour certains « députés vignerons » fraîchement élus ou réélus. Selon lui, « les politiques sont prêts », et il s’agira d’un « taux zéro théorique ». Le magazine qui explique que les experts devraient s’appuyer sur le modèle suédois où le taux autorisé est de 0,20 g/l, précise que pour être adoptée cette résolution devrait être validée par le futur gouvernement puis soumise au parlement.

2 commentaires sur “Sécurité routière”

  1. Je suis pour le taux zéro d’alcoolémie, il existe téllement de boisson sans alcool et trés bonnes en plus.
    De toute façon la viticulture est foutue dans notre région, alors soyons moderne… je n’ai pas voté M. Sarkosy pour rien

  2. Avec un taux zéro d’alcoolémie, l’absurdité nous conduira à convenir que demain nos curés de campagne iront dire leurs messes à pied ou à dos d’âne comme Jésus. On aura même le courage d’appeler ça : Le respect de la tradition…
    Depuis 2000 ans que l’église boit du vin, on ne peut pas dire qu’elle ait développé l’appétence; bien au contraire. Mais parallèlement à la convenance, elle a assuré la notoriété du patrimoine Français en établissant des crus tels que Monastère, Abbaye, Hermitage, Prieuré, Hospices. Autant de renommées viticoles qui sans elle, n’auraient probablement jamais existé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.