Si le monde était un village

« Si on pouvait réduire la population du monde en un village de 100 personnes tout en maintenant les proportions de tous les peuples existants sur la terre, ce village serait ainsi composé… »

 »
•57 asiatiques
•21 européens
•14 américains (Nord, Centre et Sud)
•8 africains

Il y aurait :

•52 femmes et 48 hommes
•30 blancs
•30 chrétiens
•89 hétérosexuels et 11 homosexuels
•6 personnes posséderaient 59% de la richesse totale et tous les 6 seraient originaires des USA
•80 vivraient dans des mauvaises maisons
•70 seraient analphabètes
•50 souffriraient de malnutrition
•1 serait en train de mourir
•1 serait en train de naître
•1 posséderait un ordinateur
•1 aurait un diplôme universitaire

Enfin,

• Si vous vous êtes levé ce matin avec plus de santé que de maladie, vous êtes plus chanceux que le million de personnes qui ne verra pas la semaine prochaine.
• Si vous n’avez jamais été dans le danger d’une bataille, la solitude de l’emprisonnement, l’agonie de la torture, l’étau de la faim, vous êtes mieux que 500 millions de personnes.
• Si vous pouvez aller au culte sans peur d’être menacé, torturé ou tué, vous avez une meilleure chance que 3 milliards de personnes.
• Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que 75% des habitants de la terre.
• Si vous avez de l’argent à la banque, dans votre portefeuille et de la monnaie dans une petite boite, vous faite partie du 8% les plus privilégiés du monde.
• Si vos parents sont encore vivants et toujours mariés, vous êtes des personnes réellement rares. »

2 commentaires sur “Si le monde était un village”

  1. Jean-Yves Rossignol

    Ce raccourci pédagogique est édifiant.
    La conscience de faire partie de cette catégorie d’immenses privilégiés (où chacun, bien entendu, s’imagine défavorisé en faisant une montagne du petit avantage d’autrui), suggère de rejeter le repli sur soi, en vue d’œuvrer davantage pour la collectivité. Il faut cependant risquer la réprobation de l’opinion dominante, dans un système où la compétition et l’égoïsme sont érigés en valeurs universelles.

  2. Yves d'Amécourt

    Cher Jean-Yves,
    le pessimisme vient de l’humeur, et l’optimisme de la volonté…"Soyons (don) le changement que nous voulons" (Gandhi)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *