Un Sauveterrien correspondant de nuit à Lormont (33)

Aujourd’hui à l’occasion de la présentation des grandes lignes du plan de Fadela Amara, Sud Ouest interroge des acteurs du terrain. Parmi eux, Victor Portella, Coordonnateur de nuits à Lormont (33). Victor habite Sauveterre-de-Guyenne.

Sud Ouest : « Quelles sont pour vous les solutions pour aider les jeunes de banlieue ? »

Victor Portella : « La première chose qui manque dans nos quartiers, c’est du travail pour tout le monde. La grande majorité des gens veulent s’en sortir. Ensuite, il faut un vrai accompagnement -et pas de l’assistanat- de la part de travailleurs sociaux bien formés, expérimentés, qualifiés et bénéficiant d’un vrai statut. Car il y a de plus en plus d’emplois précaires dans le social et on ne le dit pas assez ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.