Yves Damécourt

« Les écologistes radicaux veulent nous ramener à la préhistoire » (Invité de Gabrielle Cluzel, Boulevard Voltaire)

Yves d’Amécourt, bien connu des lecteurs de BV, est issu d’une famille de viticulteurs, d’agriculteurs et de forestiers. Il a été porte-parole de François Fillon sur les questions agricoles et rurales lors de l’élection présidentielle de 2017, puis porte-parole jusqu’en 2022 du Mouvement de la ruralité. Il a été également secrétaire général du syndicat des viticulteurs de Bordeaux, puis maire, président de communauté de communes, conseiller général et conseiller régional. En 2021, Yves d’Amécourt a rejoint le mouvement de David Lisnard, Nouvelle Énergie.

Pour lui, ces révoltes successives de la France dite périphérique – qui est en fait « la France éternelle », celle des campagnes – devraient nous alerter. Il pointe notamment du doigt l’écologisme, bien différent de … Lire la suite

« Les agriculteurs n’ont pas besoin de quelques mesures, mais d’un changement de cap complet » Yves d’Amécourt (Valeurs Actuelles)

L’ENTRETIEN POLITIQUE. Chaque lundi, Valeurs actuelles interroge une personnalité politique sur l’actualité. Cette semaine, ce vigneron de profession, proche de François Fillon et membre de Nouvelle Énergie, le parti de David Lisnard, expose sa vision du mal-être des agriculteurs.

Par Quentin Hoster

Publié le 29 janvier 2024 à 7h00 Mis à jour le 28 janvier 2024 à 15h23

Lire la suite

Message de Monseigneur Jean-Paul James au monde viticole

A l’occasion de la Saint Vincent, Mgr James, évêque de Bordeauxs’adresse au monde viticole – touché de plein fouet par la crise des vins de Bordeaux en particulier dans son diocèse.

“À quelques jours de la fête de Saint Vincent, votre saint patron, je m’adresse à vous qui êtes liés à la culture de la vigne et du vin, ainsi qu’à sa commercialisation.  Vous êtes passionnés par votre profession. Vous en parlez avec enthousiasme et compétence.  Au fil des siècles, vous avez acquis un savoir-faire, reconnu au-delà de nos frontières ; vous avez su développer cette spécificité du vin de Bordeaux, à travers toutes ses appellations. Même si aujourd’hui, des sociétés se substituent aux entreprises familiales, souvent encore, Lire la suite

19 janvier 1886 : mort de Guillaume Joseph Gabriel de La Landelle

Officier de marine, journaliste et homme de lettres français, romancier de la mer et auteur d’autres ouvrages maritimes. Il figure également parmi les pionniers de l’aéronautique.

En 1861, il construit, avec Gustave de Ponton d’Amécourt, un prototype d’hélicoptère à moteur à vapeur. L’hélicoptère du héros de « Robur-le-Conquérant », de Jules Verne (1886), présente de nombreuses similitudes avec celui de la Landelle. Ce dernier fonde ensuite, avec Nadar et Ponton d’Amécourt, en 1863, la « Société d’encouragement de la locomotion aérienne au moyen du plus lourd que l’air ».

Il publie par ailleurs plusieurs ouvrages sur l’histoire de l’aéronautique, où il retrace notamment les premiers vols de Jean-Marie Le Bris. Dans le livre « Le tableau de la mer Lire la suite

Une « Nouvelle Energie » pour la France !

Chères énergies,

L’équipe de Nouvelle Énergie tient une nouvelle fois à vous présenter ses meilleurs vœux pour l’année 2024. 

L’heure est à la mobilisation. Partout en France, il vous faut convaincre. Partout en France, il vous faut véhiculer les valeurs et convictions portées par Nouvelle Énergie. Partout en France, vous devez être les moteurs de cette Nouvelle Espérance

Partout en France, il vous faut faire adhérer à notre projet pour la France. 

Ainsi, nous vous invitons, si ce n’est pas encore fait, à adhérer ou à renouveler votre adhésion à Nouvelle Énergie pour l’année 2024.

Il est aussi essentiel de mobiliser vos proches et connaissances qui voudraient participer au redressement du pays autour de David LisnardLire la suite

DPE : non aux concepts fumeux et aux algorithmes approximatifs !

Par David Lisnard, Yves d’Amécourt et Viviane Chaine-Ribeiro*

Publié le 15/01/2024 à 11:51 dans l’EXPRESS

Tribune. Selon le maire de Cannes, David Lisnard, et deux de ses proches, investir des milliards dans la rénovation énergétique de logements en se fondant sur de mauvais diagnostics ne permettra pas d’agir efficacement contre le dérèglement climatique.


D’ici 2028, pour protéger le climat des émissions inutiles de CO2, le gouvernement veut faire économiser de l’énergie aux français. Pour accompagner cette « sobriété énergétique », les normes deviennent de plus en plus exigeantes. Depuis le 1er juillet 2021, du fait de l’application d’un nouveau mode de calcul régi par de nouveaux algorithmes, « les DPE E, F, G sont en forte augmentation ». Depuis le … Lire la suite

[Tribune] Allemagne : la révolte des gilets verts (Boulevard Voltaire)

Imprimer, enregistrer ou envoyer cet article

Les agriculteurs allemands ne décolèrent pas. Après la manifestation du 18 décembre à Berlin, une nouvelle mobilisation est en cours, du 8 au 15 janvier, destinée à faire pression sur le gouvernement d’Olaf Scholz.

Soutenue par la Fédération des agriculteurs allemands (DBV), le principal syndicat agricole du pays, cette protestation est organisée contre la fin des subventions au diesel agricole. Une perte qui équivaut à « un milliard d’euros », a estimé le président de la Fédération, Joachim Rukwied, devant l’Agence France-Presse.

Saisie par l’opposition, en novembre dernier, la Cour constitutionnelle annulait 60 milliards d’euros d’investissement dans la « transition climatique », estimant que le gouvernement avait enfreint les règles constitutionnelles liées à la limitation de … Lire la suite

Hommage à Luc Hérault, ferronnier d’Art.

Hommage à Luc Hérault, ferronnier d’Art. Le samedi 23 décembre 2023 à Notre-Dame de Sauveterre-de-Guyenne.

Chère Annie,

Chère Sandrine, cher Declan,

Cher Jérôme, chère Elise,

Chers amis,

J’ai rencontré Luc dans les années 90 attiré par l’odeur de la forge et par ses belles réalisations. Nous avions été présentés par Patrick Maumy.

Pour les 30 ans de Sophie, j’avais commandé à Luc deux lustres en fer forgé. L’un figurant la vigne, l’autre l’olivier. La vigne de notre Entre-deux-Mers, et l’olivier d’Italie, les origines familiales de Sophie. Depuis 1999, c’est donc avec Luc que nous nous réveillons le matin, lorsque nous allumons la lumière, et c’est en pensant à Luc nous allons dormir, le soir, lorsque nous l’éteignons.

La vigne et … Lire la suite

Les métropoles sous l’effet de la décentralisation (Harvard Business Review)

Par Jean-Christophe Fromantin, Carlos Moreno et Didier Chabaud

Après trois décennies de centralisation, les grandes villes de l’Hexagone sont depuis quelques temps face à un phénomène nouveau : elles n’attirent plus, ou sont même désertées.

Si la centralisation au sein des métropoles est longtemps apparue comme un facteur d’efficacité, son avenir fait débat (« Territoires : le modèle ‘centre-périphérie’ désuet ? », de Gérard-François Dumont, Presses de Sciences Po, dans la revue Outre-Terre, vol. 51, no. 2, 2017, pp. 64-79)

Les limites du modèle centralisateur

Quatre phénomènes méritent d’être observés en ce qu’ils témoignent des limites du cycle centralisateur et ouvrent la question de son échéance : une fuite en avant économique ; une densification immobilière erratique ; un affaiblissement des conditions … Lire la suite

De la forêt nourricière à la forêt gastronomique

La cuisine des arbres et des plantes forestières est ancestrale. Aujourd’hui assez éloignée de nos modes de vie contemporain, elle est pour les initiés un moyen savoureux de voir la forêt évoluer au gré des saisons, et avec elle ses ressources comestibles. De la salade de jeunes feuilles de pissenlit aux chips de champignons, en passant par le cake à la farine de gland et la gelée de jeunes pousses de sapin, la gastronomie forestière peut s’inviter dans toutes les assiettes des propriétaires !

Généralement considérée pour ses valeurs économiques, paysagères ou environnementales, la forêt revêt de nombreux autres bienfaits : écologiques, thérapeutiques…, mais aussi gastronomiques ! La forêt nourricière revient sur le devant de la scène, avec le désir … Lire la suite

Pourquoi le vin n’est plus en odeur de Sainteté (Les Echos)

Deux cuvées du domaine de la Bénisson-Dieu ont été servies au pape François, en septembre, à l’archevêché de Marseille. Si le souverain pontife ne fait pas plus honneur au vin que son prédécesseur, il a néanmoins replanté des vignes au Vatican…

Par Béatrice Brasseur

Publié le 10 déc. 2023 à 8:00

Il faut croire aux miracles. De ceux qui font que deux vins inconnus, issus d’un vignoble ligérien de 2,6 hectares mené par des novices en viticulture, acquièrent une gloire inespérée par la grâce de leur élection à l’autel et à la table du Saint-Père. En septembre dernier, François et l’archevêque de Marseille Monseigneur Aveline concélébraient la messe au stade Vélodrome de la cité phocéenne devant les caméras et 57.000 … Lire la suite

[Tribune] »Nos jeunes agriculteurs ont raison : on marche sur la tête ! » (David Lisnard et Yves d’Amécourt dans Le Point)

Par David Lisnard maire de Cannes et président de Nouvelle Énergie et Yves d’Amécourt, viticulteur, ancien élu local de Gironde (ancien maire de Sauveterre-de-Guyenne.)

Depuis quelques jours, les panneaux de certaines communes sont retournés par les associations de Jeunes Agriculteurs. Même si on aimerait que les panneaux restent à l’endroit et que les maires ne soient pas obligés d’ajouter cela à leurs préoccupations, le plus important est que la France retrouve le bon sens agricole. Il convient de saluer cette action nationale, non violente, destinée à attirer l’attention du plus grand nombre sur l’inflation des prix, l’inflation des normes, l’inflation de la bureaucratie.

Le message des Jeunes Agriculteurs est simple : « On marche sur la tête ! » D’un côté, l’inflation frappe de … Lire la suite

Cavalières amazones

Isabelle Veauvy, Adélaïde de Savray et Isabelle de Ponton d’Amécourt (Éd. Swan) – 280 pages.

Si les amazones rappellent les fameuses cavalières de la mythologie grecque, se battant comme des hommes et tirant à l’arc à cheval, l’existence de guerrières scythes, vêtues de pantalon, a bel et bien été confirmée grâce à des découvertes archéologiques de sépultures datant du Ve siècle avant notre ère. Quoi qu’il en soit, la monte “EN” amazone – les deux jambes du même côté de la selle – a longtemps été la seule équitation autorisée aux femmes. Et c’est bien l’histoire de cette dernière qui est ici racontée. Un brin désuète, un peu “aristocrate”, cette lecture reste pour autant très instructive. Un livre pour le … Lire la suite

Arrachage collectif à Bordeaux : comment ça marche.

Face à la crise économique profonde, un grand nombre d’exploitations du vignoble de Bordeaux, aux profils multiples, se trouvent dans des situations très difficiles et dans l’incapacité, matérielle et financière de poursuivre l’entretien de leur vignoble. Le risque est que ces vignes soient abandonnées et deviennent des foyers de maladies, exposant l’ensemble du vignoble à une situation phytosanitaire incontrôlable.

C’est dans ce contexte que la filière des vins de Bordeaux, l’État et la Région Nouvelle-Aquitaine se sont mobilisés pour mettre en œuvre un dispositif d’intérêt collectif d’arrachage sanitaire des vignes afin de préserver le vignoble d’une crise sanitaire majeure et favoriser sa restructuration.

Ce dispositif vise à arracher jusqu’à 9 500 hectares aidés à hauteur de 6000 € par hectare, … Lire la suite

Quelle position prendre vis-à-vis des Zones d’Accélération pour les Energies Renouvelables (ZAER) ? (Association « Le Vent des Maires »)

Madame, Monsieur, chers collègues, 

Vous allez été sollicité par la préfecture de votre département pour proposer, d’ici à la fin de l’année, après consultation des habitants de votre commune, une ou plusieurs zones d’accélération pour les énergies renouvelables (ZAER). Il est important de comprendre ce que dit la récente loi sur les ZAER, quels sont les droits des maires, et quelles sont nos recommandations.

I. Ce que dit la loi sur les ZAER et sur le processus
Comme le précise le « Guide à destination des élus locaux », intitulé « Planification des Énergies Renouvelables », préfacé par la ministre de la Transition Énergétique Mme Pannier-Runacher : « Les communes peuvent désormais définir, après concertation avec leurs administrés, des zones Lire la suite

Evolution du statut de l’élu local (Sénat)

Vous pouvez participer à une consultation sur le statut de l’élu local en vous connectant à l’adresse suivante jusqu’au 22 décembre 2023 :

Elle s’inscrit dans le cadre des travaux de la délégation du Sénat aux collectivités territoriales, présidée par Françoise Gatel, qui a débuté les travaux de trois missions d’information « flash » sur le statut de l’élu local : premièrement sur le régime indemnitaire des élus, ensuite sur la facilitation de l’engagement dans le manda t local et l’amélioration des conditions de son exercice et enfin sur les préconisations pour réussir « l’après-mandat »

Ces travaux sont menés par plusieurs rapporteurs :

– Mme Françoise GatelM. François Bonhomme et M. Éric Kerrouche, … Lire la suite

Une lente érosion de la grande distribution sur les marchés alimentaires

En raison du développement du digital et des évolutions des modes de vie, les modes d’achat des produits alimentaires ont fortement évolué depuis une vingtaine d’années.

La montée de la grande distribution

Le poids de la grande distribution a commencé à prendre de l’ampleur dans les années 70, de 12 % en 1960 il a doublé en presque dix ans pour atteindre 25 % en 1970. L’âge d’or a pris fin dans les années 1990, sur fond de saturation progressive des besoins de base, le durcissement de la législation sur l’ouverture de nouveaux magasins et l’accentuation de la concurrence entre les différents formats. Au début des années 90, les changements profonds des attentes des consommateurs portés par le post-matérialisme mettant … Lire la suite

Crise du mildiou : dégrèvement de la taxe foncière en Gironde.

Les conditions climatiques défavorables du mois de juin 2023 ont entraîné des attaques exceptionnelles de mildiou sur le vignoble girondin. Les suivis sanitaires réalisés durant l’été par les services de l’État et les organisations professionnelles font apparaître que les dégâts sont hétérogènes, le cépage Merlot étant le plus touché, mais que les pertes de récolte seront très importantes pour certaines exploitations avec des parcelles détruites à 100 %.

Dans ce contexte il n’a pas été possible d’établir des zonages avec des taux moyens représentatifs de perte de récolte.

Ainsi la procédure de dégrèvement d’office de la taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB) prévue à l’article 1398 du Code général des impôts ne pourra pas être mise en œuvre … Lire la suite

Commentaires récents