Inaugurations à St Hilaire du bois

Francis Lapeyre et son conseil municipal inaugurent la toute nouvelle salle de réunion de St Hilaire du Bois ainsi que l’ancien presbytère, rénové en logement locatif.

Chers amis, cher Francis,

Je suis très content et très fier d’être ici avec vous tous, à Saint Hilaire du Bois. Une commune qui m’est chère, tout comme son Maire m’est cher. Cher Francis, je te remercie pour tout ce que tu fais pour ta commune et plus largement pour la communauté de commune du Pays de Sauveterre de Guyenne.

Comme dit la publicité, « Lapeyre y’en a pas deux ! »

La présence ici, aujourd’hui, de quasiment toute la population de la commune de St Hilaire du Bois, de très nombreux élus du canton, de Monsieur le Maire de Sauveterre, cher Pierre Teulet, du Président de la communauté de Commune, cher Didier, est la preuve que St Hilaire est une commune active sur notre territoire, et que son Maire est reconnu de tous pour son travail pour la collectivité !

Saint Hilaire du Bois est un bijoux posé dans un écrin, cet écrin, c’est notre Entre Deux Mers ! Saint Hilaire du Bois, pourrait aujourd’hui s’appeler Saint Hilaire des Vignes, Saint Hilaire le Lac, ou Saint Hilaire du Puy…

J’ai fait quelques recherches sur le prénom d’Hilaire, cet évêque de Poitiers, originaire d’Aquitaine qui se rebella contre le Pape Léon.

Il y a trois théories sur la provenance du prénom « Hilaire » :

  • La première c’est que Hilaire vient d’hilarité, c’est-à-dire de la joie !
  • La seconde c’est qu’Hilaire vient de « altus », haut, élevé, et « arès » vertu !
  • La troisième dit que Hilaire viendrait de « hylè », qui veut dire matière primordiale, profondeur…

Je trouve que ces trois théories vont bien aux habitants de St Hilaire et à leur Maire : agir dans la joie, prendre de la hauteur, avec vertu… agir en profondeur et s’intéresser à l’essentiel ! Voilà tout un programme.

Avant de terminer mon propos, j’ai une pensée particulière pour Philippe Madrelle, Président du Conseil Général, qui devait être là aujourd’hui et qui à l’heure où nous parlons, accompagne sa maman vers sa dernière demeure.

Je remercie tout particulièrement Philippe Dubourg sans lequel, grace à la réserve parlementaire, ces travaux n’aurait pas pu ce faire.

Merci de m’avoir convié à cette inauguration, l’équipement des communes de notre canton se poursuit.

Vive Saint Hilaire, vive le Pays de Sauveterre, vive la Gironde, vive la France !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.